Avec une « prothèse » à neurones, tout simplement pourrait-on dire.

Des chercheurs ont trouvé un moyen de réactiver des souvenirs
Des chercheurs ont trouvé un moyen de réactiver des souvenirs © Getty / iMrSquid

Les chercheurs du Centre médical de l’Université Wake Forest Baptist aux États-Unis sont à l’origine d’une prouesse. Ils ont fabriqué une prothèse équipée de capteurs directement implantés dans le cerveau. Cette prothèse est composée de micro-électrodes qui reproduisent l’activité cérébrale, et qui peuvent  stimuler certains neurones.

Ce dispositif a été testé sur 17 volontaires : leur mémoire s’est accrue de 35 à 37 %. La mémoire à court terme et la mémoire à long terme sont toutes deux concernées.

L’étude a même permis aux chercheurs de prendre connaissance de l’activité d’une quarantaine de neurones agissant dans l’enregistrement d’un souvenir.

Si on ne peut plus rien oublier… ça donne le vertige…

  • Fini les lunettes, fini les lentilles… des gouttes qui corrigent la vue sont dans un laboratoire

Des chercheurs israéliens ont créé des gouttes oculaires révolutionnaires qui pourraient améliorer la vue. 

Ces  gouttes oculaires peuvent réparer les cornées et améliorer les défauts de la vision. Des tests ont été effectués pendant deux ans sur des cochons avec succès… bien que l’on n’ait pas pu leur faire subir un test de lecture.

Ces gouttes qui améliorent la vision utilisent les nanotechnologies. Elles pourraient même remplacer les lentilles multifocales, qui permettent de mieux voir de près, ou de loin.

Des essais cliniques sur des humains doivent être effectués dans l’année. Et on ne pourra plus dire : je n’y vois goutte.

  • Quel goût a le pain après un voyage dans la stratosphère ?

C’est un youtubeur britannique qui tente toutes sortes d'expériences plus ou moins loufoques qui a voulu tenter l’expérience. 

Il a envoyé un morceau de pain à l’ail 35 kilomètres d'altitude, dans la stratosphère, pour savoir quel goût il aurait une fois revenu sur Terre. Pour cela, il a fait appel à une entreprise spécialisée dans les ballons de haute altitude. Il a placé le bout de pain dans une boîte qui est restée ouverte durant tout le vol. Cet expérimentateur un peu fou a ensuite récupéré le colis et a goûté le pain en le comparant avec un autre morceau resté au sol.

Verdict : le pain volant était congelé au milieu  et caoutchouteux. Mais était-ce bien utile d’organiser tout ce bazar pour faire cette découverte...

  • Les fleurs aiment  la pluie et le beau temps… c’est une évidence, mais d’après les chercheurs elles font la pluie et le beau temps !

Les fleurs favorisent la formation des nuages.

Une chercheuse américaine s’est intéressée aux pollens, les  mêmes qui sont à l’origine des allergies. Elle a découvert que ces grains, peuvent avoir une influence sur le climat, comme le font les aérosols.

La chercheuse a pris des pollens, les a imbibés d'eau puis dispersés sous forme de spray avec un atomiseur dans une pièce spéciale.

Elle a découvert que quand le pollen devient humide, il se rompt très facilement et produit des particules plus petites, capables d’activer la formation d’un nuage.

Quand les arbres émettent du pollen, ils pourraient favoriser la formation des nuages et la pluie qui nourrit en retour les arbres. Un joli cercle vertueux…

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.