Christian Duquennoi est l'invité de Fabienne Chauvière.

Déchets
Déchets © Radio France

Pour Christian Duquennoi , les déchets, c’est fantastique. Il sait mieux que personne que le contenu de nos poubelles représente une mine : on y trouve nos nouvelles matières premières. Dans son laboratoire, Christian Duquennoi travaille à la production de molécules issues de nos ordures. C’est de la chimie verte, on peut en faire des matériaux, et cela peut aussi servir à remplir les réservoirs.

Christian Duquennoi est physicien. Dans son équipe de recherche sont réunis également des microbiologistes et des chimistes. L’équipe fait régulièrement les poubelles, et se rend dans les déchetteries pour récupérer les ingrédients qui seront testés dans de grandes éprouvettes.

Christian Duquennoi est totalement investi par son sujet. Lui qui a bien failli devenir archéologue, explique que les déchets sont au cœur des lois de la physique. Les étoiles en produisent, les cellules sont des usines à déchets. Ce qui n’est pas normal, c’est ce que nous rejetons. Chaque Français produit près de 12 tonnes de déchets solides par an : directement à travers les ordures ménagères, ou indirectement, avec les résidus issus de l’industrie, du bâtiment ou de l’agriculture.

Entre fouille archéologique et enquête policière, vous allez découvrir le travail du physicien Christian Duquennoi , spécialiste de la valorisation des déchets, et auteur de « les déchets, du Big Bang à nos jours », paru aux éditions Quae.

Les déchets du big bang à nos jours ( édits : Quae)

Les déchets
Les déchets © Radio France

Nous les côtoyons au quotidien, de notre cuisine jusqu'aux bords des routes... et même dans les médias. Que l'on nous parle de la nécessité de trier-recycler, de trafics transfrontaliers, ou de déchets dangereux. Mais savons-nous ce que sont réellement les déchets ? Savons-nous que même les étoiles en produisent ? Que la vie est impossible sans eux ?

Bien avant nous, certains animaux sociaux géraient soigneusement leurs déchets. Érigés en monument par les hommes il y a 5 000 ans, aujourd'hui nous ne savons plus qu'en faire.

Pourtant, dans les yeux de la science, les déchets sont de la matière et rien d'autre. Comme toute matière, ils portent en eux tous les potentiels, des menaces comme des opportunités : nous pouvons en faire du poison ou du terreau de vie. Et nous pourrions bien, à l'instar de nos ancêtres du Mésolithique, en venir nous aussi à sanctuariser cette matière, qui sera bientôt devenue beaucoup trop précieuse pour être simplement... jetée.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.