Une étude choc vient d’être publiée dans Nature. Elle a été menée par des chercheurs australiens qui ont pu reconstituer le climat du Pliocène, il y a 3 millions d’années.

Réchauffement climatique Une nouvelle étude prend en compte les effets de la fonte de la calotte glaciaire en Antarctique. Illustration.
Réchauffement climatique Une nouvelle étude prend en compte les effets de la fonte de la calotte glaciaire en Antarctique. Illustration. © AFP / VICTOR DE SCHWANBERG / SCIENCE PHO / VSC / SCIENCE PHOTO LIBRARY

Ils ont fait des forages dans des carottes de sédiments marins, et ils ont découvert qu’à cette époque, la Terre a connu une configuration proche de celle nous devrions avoir en 2030 : même taux de CO2 et des températures de 2° supérieures à celles de l’ère pré-industrielle.

Il y a 3 millions d’années, la fonte d’un tiers de l’Antarctique a fait monter le niveau des océans de 25 mètres ! Soit beaucoup plus que ce que prévoient les experts climatiques.  

Si nous sommes dans les conditions du Pliocène dans onze ans, l’Antarctique ne va pas fondre en quelques mois. Mais cette élévation de 25 mètres pourrait être une réalité dans quelques siècles.  Et alors disparaîtraient les Pays-Bas, le Cotentin, le delta du Nil, le Bangladesh, New York… Un milliard de personnes seraient touchées.

Des rayures sur les vaches pour éloigner les mouches

Les rayures sur les zèbres créeraient une illusion d’optique chez les taons et les mouches. C’est ce qu’a découvert le chercheur américain Tim Caro. Il a même peint des chevaux en noir et blanc, et les animaux étaient moins piqués.

Des chercheurs japonais ont essayé de faire la même chose sur des vaches, très piquées par les mouches. Ils ont voulu comparer le comportement des mouches sur une vache avec un pelage normal, une avec des rayures noires, et une troisième avec des rayures noires et blanches comme celles d'un zèbre. Et bien les vaches zébrées sont en moyenne deux fois moins piquées que les autres !

Il faut 5 minutes pour peindre une vache ; il ne reste plus qu’à trouver une bonne peinture écolo capable de résister quelques mois.

Visiter une planète à l’extérieur du système solaire. Et pourquoi pas ?

La plus proche des exoplanètes est à plusieurs millions de kilomètres de chez nous. Avec les engins actuels,  il faudrait plusieurs vies pour la rejoindre.

Un inventeur de la NASA , le Dr Burns, a présenté cette semaine un moteur capable de voler à 99 % de la vitesse de la lumière, soit presque 300 000 km par seconde. Le voyage pour Mars prendrait 12 minutes.

Le concept utilise la théorie de la relativité. Selon cette théorie d’Einstein, les objets gagnent de la masse à mesure qu’ils s’approchent de la vitesse de la lumière. Il « suffit » donc d’augmenter la masse d’un côté pour faire avancer l’ensemble. Et plus la vitesse augmente, plus l’ensemble du système se déplace vite.

Le Dr Burns pense utiliser des ions pour faire faire marcher ses fusées. Le moteur n’aurait aucune pièce mobile. Sur le papier, cela fonctionne, mais il faut maintenant passer au stade concret, et là, c’est une autre histoire…

Un diamant dans un diamant vient d’être découvert

C’est du jamais vu. Il n’existe aucun diamant semblable dans l’histoire des diamants.

Ce diamant a été dévoilé au public la semaine dernière. 

La découverte a eu lieu en Sibérie. L’entreprise qui a trouvé ce diamant unique l’a envoyé a des scientifiques. Avec des instruments de spectroscopie infrarouge et de micro-tomographie aux rayons X, ils ont découvert que le minéral central est un diamant de 0,2 carat.

Le diamant serait vieux de 800 millions d'années, Les scientifiques essaient de comprendre comment un diamant peut se déplacer librement a l'intérieur d'un autre. A mon avis, il va coûter un certain prix…

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.