Fabienne Chauvière reçoitPaul Arnould .

Alleé de peupliers
Alleé de peupliers © Radio France

Paul Arnould , a passé sa vie à arpenter les forêts. Avec ses étudiants, ses instruments de mesure et son carnet de note pour les besoins de la recherche. Ou encore les mains dans les poches et le nez en l’air car les forêts lui procurent aussi beaucoup de plaisir.

C’est dans ses Vosges natales, dans les années 50 que Paul Arnould a appris à aimer les arbres et les sous- bois.

Aujourd’hui, il sait tout des arbres de nos forêts européennes. Il est géographe car il aime se pencher sur les rapports que les hommes entretiennent avec la forêt. Il est biologiste car il aime étudier les essences, les sols… et toute la biodiversité que l’on trouve dans les forêts.

Paul Arnould est aussi un optimiste qui n’aime pas les discours catastrophistes. Lorsqu’il est question de forêts menacées, il aime rappeler que la France a gagné plus de 5 millions d’hectares en un siècle.

Il dit aussi que si les pluies acides peuvent se révéler cruelles, elles n’ont pas causé tant de ravages que ce qu’on voulait faire croire dans les années 90.

Portrait d’un homme placide qui ne sait pas grimper aux arbres mais qui adore les regarder…

« Au plaisir des forêts » est son dernier livre. Il est paru chez Fayard.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.