Des chercheurs pensent qu’un apport de nutriments, suite à la décomposition d’un cadavre humain enterré, pourrait changer l’apparence des arbres.

La décomposition d'un corps humain entraînant la fabrication d'azote, cet apport pourrait changer l'aspect d'un arbre
La décomposition d'un corps humain entraînant la fabrication d'azote, cet apport pourrait changer l'aspect d'un arbre © Getty / Christophe Kiciak

Cela fait 40 ans que le Centre d’anthropologie médico-légal de l’Université du Tennessee étudie la décomposition des corps. Dans le sol, des morts peuvent libérer des nutriments, en particulier de l’azote, qui peut alors se retrouver dans les sols. Les chercheurs ont donc enterré des corps à proximité d’arbres et arbustes sur les parcelles du site. 

Il n’y a encore aucun résultat, car les travaux de recherche ont débuté il y a seulement quelques mois. 

Les scientifiques pensent que les feuilles pourraient changer de couleur, ou qu’une signature fluorescente pourrait apparaître. Et être détectée avec des avions. Il faudra aussi pouvoir faire la différence entre les effets de la décomposition humaine de ceux de la décomposition d’autres animaux. Il semble que ce n’est pas si difficile, il faudra juste trouver nos signatures spectrales.

Il est possible désormais de voir à travers les murs

Ca ressemble à de la science-fiction. Mais, en améliorant un système utilisé pour les voitures autonomes, des chercheurs de l’université de Stanford aux États-Unis ont réussi à reconstituer des scènes cachées derrière une paroi en mousse de plus de 2 centimètres d’épaisseur grâce à un algorithme très efficace et quelques photons. 

Un laser est utilisé pour scanner le « mur » qu’un photon traverse de temps en temps. 

Le photon heurte ce qui est derrière et repasse à travers le mur où il est détecté par un système ultra-sensible. Un algorithme reconstruit alors l’image de l'objet en 3D. L'invention pourrait les aider à voir dans le brouillard. Et avec ce système, les satellites pourraient voir à travers les nuages.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.