Quelle météo aurons-nous demain est une préoccupation très ancienne ! Pendant longtemps, il a fallu s’en remettre aux bons vieux dictons pour savoir si la pluie ou le soleil seraient le lendemain au rendez-vous. Récit des découvertes de cette science encore jeune avec Emmanuel Bocrie, prévisionniste..

Le satellite TIROS I sur banc d'essai pendant l'étape de test préliminaire. 'U.S. Navy Research Facility; Décembre 1960
Le satellite TIROS I sur banc d'essai pendant l'étape de test préliminaire. 'U.S. Navy Research Facility; Décembre 1960 © AFP / Ann Ronan Picture Library

La météo est une science jeune, qui est passée de la préhistoire à la technologie du laser en moins de 200 ans

C’est Emmanuel Bocrie, prévisionniste à Météo France, spécialiste de la météorologie aérienne et de la détection des éclairs qui va raconter cette histoire. Il est aujourd’hui directeur de l’unité qui fournit les prestations météo aux médias nationaux.

Les satellites sont à l’origine de 90% des prévisions aujourd’hui, mais avant cela, il a fallu beaucoup d’imagination et de pugnacité aux ingénieurs et aux scientifiques pour fournir des données à peu près fiables. 

En 1922 des premiers bulletins météo sont radiodiffusés depuis la Tour Eiffel. Mais c’est au cours de la première guerre mondiale que sont créés les premiers véritables services météo, aux armées. Le chemin a été long pour arriver aux prévisions météo que l’on connait aujourd’hui. On a besoin de mesures faites au sol, en mer, dans l’atmosphère. Ce sont surtout les satellites qui ont révolutionné le travail des prévisionnistes. 

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de la météo, sur les prévisions d'aujourd’hui, ou si vous voulez savoir quelles étaient les conditions météorologiques le jour de votre naissance par exemple, le site de Météo France est à votre disposition.

« Les Savanturiers » se déclinent en livre ! 

Vous pouvez retrouver les chercheurs de cette série d’été dans l’ouvrage paru chez Flammarion : 

« Les grandes épopées qui ont fait la science » sous la direction de Fabienne Chauvière. C’est une co-édition France Inter/Flammarion

Programmation musicale : 

- Polo & Pan - "Arc-en-ciel"

- Nicola Son - "Amanha ja era"

- Syd Matters - "Hi life"

Le générique de l'émission : "Oracle" par Chapelier fou, extrait de l'album Muance

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.