Fabienne Chauvière s'entretient ce soir avec Marylène Patou-Mathis.

modèle d'homme de néandertal
modèle d'homme de néandertal © Radio France / cc, Mary Harrsch

Marylène Patou-Mathis est une préhistorienne, plus précisément, une archéo-zoologue. Une spécialiste des animaux anciens, qui se passionne aussi pour les animaux très spéciaux que sont les humains.

Ceux qui captivent son attention depuis longtemps, ce sont les Néanderthaliens, ces hommes qui ont disparu de la surface du globe il y a quelque 30 000 ans.

L’homme de Néanderthal, c’est le chouchou de Marylène Patou Mathis. Elle parle de ce lointain cousin avec une infinie tendresse. Si l’homme de Néanderthal a perdu son image de brute épaisse, c’est grâce à elle.

Marylène Patou-Mathis est une préhistorienne au sourire communicatif, capable aussi de se mettre en colère pour des questions d’éthique, ou de justice.

L’idée de cloner un mammouth la fera au mieux, sourire.

Et si un jour on retrouve, comme dans ses rêves, un homme de Néanderthal congelé, sous la glace du grand Nord… avec sa peau, ses yeux, ses cheveux, ses tatouages peut être… elle frisonne à l’idée du sort qui pourrait lui être réservé, sous les scalpels de chercheurs sans scrupules.

Marylène Patou-Mathis lutte contre les idées reçues et les mythes avec ses armes : les preuves scientifiques, le matériel archéologique, les fouilles.

Le dernier sujet qui l’a accaparée : les origines de la violence. les êtres humains ont-ils la violence dans la peau ?

Préhistoire de la violence et de la guerre est son dernier ouvrage.

Il est paru aux éditions Odile Jacob.

Elle y raconte les traces de coups, les pointes de flèche, le cannibalisme et les sacrifices.

Portrait ce soir d’une amoureuse de la nature qui déteste les injustices et les approches carricaturales.

Portrait d’une scientifique toujours en quête de vérité.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.