L'exposition dédiée à la "grande vitesse ferroviaire" est ouverte au public jusqu'au 18 août.

Photo d'archive de la rame 325 du TGV Atlantique au cours d'un essai réalisé à Vendôme le 9 mars 1990.
Photo d'archive de la rame 325 du TGV Atlantique au cours d'un essai réalisé à Vendôme le 9 mars 1990. © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Comme beaucoup, je suis fascinée par les gares, les voyageurs, l’organisation du trafic des trains… Mais depuis plus de 35 ans, nous avons un peu perdu l’aspect romantique du voyage en train au profit d’un aspect plus technique. Car nous  avons des TGV.

La vitesse des trains sur les rails en France peut atteindre 320 km/h, une vitesse que l’on imaginait déjà dans les années 60 !

Un homme en France, a suivi toute l’aventure du TGV, c'est Michel Leboeuf est l’ancien directeur des grands projets voyage. Il a consacré sa vie au TGV et est aujourd’hui Président honoraire du groupe Grande vitesse de l'Union Internationale des Chemins de fer. Il nous raconte l'histoire du TGV depuis ses débuts il y a 35 ans.

Les invités
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.