Il y a des dizaines de milliers d'années, il fabriquait de la colle...

Une reconstruction de l'homme de Neandertal dans le musée du même nom près de Dusseldorf (Allemagne)
Une reconstruction de l'homme de Neandertal dans le musée du même nom près de Dusseldorf (Allemagne) © Getty / ullstein bild / Contributeur

L’homme de Néanderthal a disparu il y a 30 000 ans. On sait qu’il était un excellent chasseur, très organisé. Il fabriquait des armes, maîtrisait le travail du bois… et on sait maintenant comment, il y a des dizaines de milliers d’années, il fabriquait de la colle. Des chercheurs hollandais viennent d’en retrouver des recettes.

Il était petit et trapu, l’homme de Néandertal. Il ne correspondrait probablement pas aux canons de la beauté actuels… mais ce que l’on découvre sur ces hommes fascine chaque jour un peu plus.

Notre grande spécialiste de l’Homme de Néandertal en France s’appelle marylène Patou Mathis. C’est une belle dame brune au sourire éclatant et aux convictions bien ancrées.

Pour fixer sa pointe de silex sur sa lance, il la collait ! Il utilisait de l’écorce de bouleau , et on sait maintenant comment il fabriquait cette colle. Des chercheurs de l'université de Leyde (Pays-Bas) ont éclairci le mystère. En chauffant de l’écorce de bouleau, on obtient une résine.

On ne sait pas encore tout sur ces hommes, qui sont nos cousins… puisque nous avons – sauf les Africains - tous des gènes de Néandertal… Ils commencent à se livrer, Grâce à des passionnés comme Marylène Patou Mathis, directeur de recherche au CNRS, rattachée au Muséum national d’histoire naturelle. Elle a eu un coup de foudre, il y a bien longtemps pour l’homme de Néandertal.

L’exposition sur le sujet s’ouvrira le 28 mars au musée de l’homme à Paris

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.