Aujourd’hui dans les savanturiers les femmes de la préhistoire avec Claudine Cohen, et le portrait du dernier grand génie des mathématiques Alexandre Grothendieck .

La dame à la capuche en ivoire de mammouth dite de Brassempouy vers 29 000 - 22 000
La dame à la capuche en ivoire de mammouth dite de Brassempouy vers 29 000 - 22 000 © Loïc Hamon - MAN

Qui étaient les artistes de la préhistoire ? Des hommes blancs aux longs cheveux… comme on les décrit dans la plupart des reconstitutions ? Qui étaient les chasseurs de la préhistoire ? Des hommes, musclés et barbus ? comme ils sont souvent représentés ?

Mais où sont les femmes de la préhistoire ? ne pouvaient-elles pas elles aussi décorer les grottes et courir après le gibier ? Claudine Cohen, paléontologue et historienne des sciences essaie de retrouver les vrais visages de nos lointaines aïeules.

Quelques découvertes de figurines, de sépultures, mais aussi les nouvelles techniques des paléontologues permettent de lever le voile sur la moitié de cette humanité lointaine… et c’est ce que raconte Claudine Cohen

Claudine Cohen est l’auteur de Femmes de la préhistoire, paru chez Belin

Dans la deuxième partie de cette émission :

Le portrait d’un génie, d’un des plus grands mathématiciens du 20e siècle. Il s’appelait Alexandre Grothendieck, il a passé les 23 dernières années de sa vie reclus dans un village de l’Ariège, il ne parlait à personne, sauf aux plantes… mais ce sont ses travaux qui nous permettent aujourd’hui de communiquer par Internet… le journaliste Philippe Douroux lui consacre un ouvrage passionnant, Alexandre Grothendieck, paru aux Editions Allary

Livres

Alexandre Grothendieck est considéré par ses pairs comme le dernier grand génie des mathématiques. Ses recherches ont permis, entre autres, le développement d’Internet.

Enfant d’une famille de révolutionnaires d’Europe centrale, il arrive en France en 1939, connaît les camps d’internement et trouve un refuge qui deviendra son royaume : les mathématiques.

À onze ans, il découvre comment calculer la circonférence du cercle.

À vingt ans, il bouscule l’École française de mathématiques, l’une des meilleures au monde.

Au début des années 1970, il fuit tous les honneurs et s’oppose à toutes les institutions. Inquiet pour l’équilibre de la planète, il devient l’un des fondateurs de l’écologie radicale.

Puis, en 1991, il s’isole dans un village de l’Ariège, dont le nom restera longtemps un secret bien gardé, et refuse tout contact avec le monde des hommes. Dès lors, il ne parlera plus qu’aux plantes qu’il considérait comme ses seules amies.

Coupé du monde pendant vingt-trois ans, il est mort en 2014, laissant derrière lui des milliers de pages de notes mathématiques où se trouve, peut-être, la clef de l’univers.

Chercher les femmes, au-delà des idées reçues et des stéréotypes échevelés qui ont régné des décennies durant : tel est le propos de ce livre. Aujourd'hui, de nouvelles découvertes et de nouveaux questionnements rendent enfin visibles ces femmes qui vécurent aux temps lointains de la Préhistoire, de l'aube du Paléolithique jusqu'aux confins de l'âge du fer.

Que savons-nous des transformations évolutives de leurs corps et de leur apparence ? Quelles images les Préhistoriques nous en ont-ils laissées ? Comment penser le rôle de ces femmes dans la reproduction et la famille ? Quelles preuves pouvons-nous avoir de leurs tâches quotidiennes, de leurs réalisations techniques, de leurs talents artistiques ? De quels savoirs, de quels pouvoirs disposaient-elles ? Revenant sur les figures magnifiées et mythiques de la matriarche ou de la Déesse, Claudine Cohen s'interroge aussi sur les rapports de domination, de violence, d'exploitation que les femmes ont pu endurer dans ces sociétés du passé.

La musique

  • Diana Gordon - Woman
  • Olivia Ruiz - Mon corps mon amour
  • Rihanna - Love on the rain
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.