S'inspirer de la nature pour élaborer des machines.

 Robot humanoid Pepper
Robot humanoid Pepper © Maxppp / FRANCK ROBICHON/EPA/Newscom

Franck Ruffier est un chercheur du CNRS, spécialiste de robotique à l’Institut des Sciences du mouvement à Marseille. Dans ce laboratoire de biorobotique, on s’inspire de la nature pour élaborer des machines très techniques. Dans le laboratoire de Franck Ruffier, on copie beaucoup les insectes.

Ce laboratoire high tech est plein d'insectes : on y trouve des mouches, pas mal et aussi des abeilles. Ce qui intéresse beaucoup les chercheurs en ce moment, ce sont les yeux de ces petits animaux. Quelques neurones, quelques pixels en quelques sorte, leur suffisent pour faire des choses incroyables. L’idée, c’est d’étudier patiemment les comportements des insectes.

Les abeilles sont aussi une bonne source d'inspiration

Ce rêve de Franck Ruffier est de fabriquer un robot capable de voler aussi bien qu’elles, dans tous les sens. Ce chercheur a par ailleurs découvert, avec son équipe, que l’abeille se sert de sa vision pour retrouver son chemin... ce qui lui permet par exemple de suivre une paroi ou un plafond.

Des yeux d’abeille donc sur les nouveaux robots : pourquoi aller chercher ailleurs ce que la nature a si bien mis au point… La biorobotique est une science très innovante.

Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.