Botaniste, Biologiste, Francis Hallé a dédié sa vie aux arbres Son rêve aujourd’hui est de reconstituer en Europe une forêt primaire.

La forêt de Białowieża, aussi appelée en français forêt de Bialovèse ou forêt de Belovej, est l'une des dernières forêts primaires d'Europe, à cheval sur les territoires polonais et biélorusse.
La forêt de Białowieża, aussi appelée en français forêt de Bialovèse ou forêt de Belovej, est l'une des dernières forêts primaires d'Europe, à cheval sur les territoires polonais et biélorusse. © Getty / Images Pologne / v / Karol Serewis

Mais, qu’est-ce vraiment qu’une forêt primaire ?

Pour Francis Hallé,  une forêt primaire est beaucoup plus belle et beaucoup plus riche que les forêts secondaires –jardinées-, que nous connaissons en Europe de l’Ouest. Il n’y a plus de forêt primaire en France métropolitaine depuis 1850. 

L'association Francis Hallé pour la forêt primaire a repéré 5 endroits  en France où l’on pourrait laisser la végétation se développer sans que l’homme intervienne. Il s’agira déjà d’une forêt de grandes dimensions, 60 000 hectares au moins, mais on ne pourra pas parler de forêt primaire tout de suite.

Au mieux, il nous reste deux siècles à attendre pour que s’installe une forêt primaire.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C’est un magnifique geste pour les générations futures ! Pour voir à quoi ressemble une forêt primaire, on peut encore se rendre en Pologne, à Białowieża. C’est la dernière qui subsiste en Europe. Et elle est menacée.

L’aspect philosophique du projet, c’est l’éloge de la lenteur, c’est remettre l’homme à sa place.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L’association Francis Hallé qui a fêté hier ses deux ans, veut donc reconstruire un grand espace de nature vivante et libre, pour lutter contre le réchauffement climatique, offrir un réservoir dédié à la biodiversité. Cela devrait être aussi un laboratoire à ciel ouvert pour les chercheurs. C’est un projet magnifique, qui va s’étendre sur des siècles !

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.