Il fallait vraiment avoir d’idée d’une telle expérience ! Le but de l’expérience était de mesurer l’activité de leur cerveau. Il a été noté des changements notables quand les animaux ont écouté de la musique classique.

Des chercheurs ont fait écouter à des crocodiles de la musique classique et leur ont fait passer des IRM
Des chercheurs ont fait écouter à des crocodiles de la musique classique et leur ont fait passer des IRM © Getty / Raymond Boyd

Une équipe de biologistes a fait passer une IRM à cinq pensionnaires de La Ferme des Crocodiles de Pierrelatte, et les ont soumis à différents stimuli visuels et auditifs… dont de la musique de Bach. 

Le but de l’expérience était de mesurer l’activité de leur cerveau. Il a été noté des changements notables quand les animaux ont écouté de la musique classique. Certaines zones de leur cerveau se sont activées alors qu'elles ne le sont pas à l'écoute de sons plus simples.

L'étude du cerveau des crocodiles peut permettre de comprendre comment le système nerveux des mammifères a évolué au cours du temps.

  • Pour se souvenir de ses rêves, certains auraient trouvé la formule

Il y aurait une potion magique… que tout le monde peut se procurer puisqu’il s’agit de la vitamine B6.
Une étude australienne qui vient d’être publiée a été menée  auprès de 100 participants : la vitamine B6 améliorerait la capacité des gens à se souvenir de leurs rêves.

La vitamine B6 est une vitamine que l'on trouve dans les céréales complètes, les légumes, les fruits (comme les bananes et l'avocat), les épinards, les pommes de terre, le lait, le fromage, la viande, le foie et le poisson.

65% des personnes ayant participé à l’expérience se souvenaient bien mieux de leurs rêves après avoir pris de la vitamine B6 juste avant d’aller se coucher.
Certains chercheurs pensaient même  que la vitamine B6 rend les rêves plus colorés, vivace ou bizarres, mais cette nouvelle étude n’a pas confirmé cette séduisante hypothèse. 

  • Le stress peut vraiment donner des cheveux blancs

Les chercheurs viennent de comprendre pourquoi.

La perte de pigmentation des poils serait associée à l'activation du système immunitaire. Un laboratoire de l’université d’Alabama a découvert qu’il y a un lien entre des gènes qui donnent la couleur des poils et des cheveux, et ceux qui informent l'organisme d'une infection.

Les chercheurs ont travaillé avec un modèle de souris prédisposées à avoir des poils blancs. Ils ont mimé une  infection virale. Et  les souris se sont retrouvées plus grises.

Les chercheurs pensent que les gènes qui contrôlent le pigment dans les cheveux et la peau travaillent également pour contrôler le système immunitaire. Ces résultats pourraient expliquer pourquoi certaines personnes ont des cheveux blancs de manière prématurée.

  • Le tourisme est mauvais pour le climat

8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dus au tourisme. Si on prend en compte le transport, l’hébergement, et les achats, l’empreinte carbone du tourisme mondial est considérable.

Ce sont des chercheurs chinois, indonésiens et australiens qui ont mené cette étude. Le tourisme aurait été  responsable entre 2009 et 2013 de 8% des émissions de gaz à effet de serre.

Ce sont les trajets et les séjours intérieurs qui sont la source de la plus grande partie des rejets carbonés. Les Américains sont à l’origine d’environ un quart des « émissions touristiques ». Ils sont suivis des Chinois, dont les classes émergentes sont de plus en plus voyageuses.

Pour réduire l’impact,  la solution sera peut-être, de mettre en place une taxe. En fait, refroidir les touristes, pour limiter le réchauffement du climat.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.