Fabienne Chauvière reçoit le biologiste Marc Peschanski et l’anthropologue Jean- Pierre Poulain.

Le docteur Marc Peschanski
Le docteur Marc Peschanski © AFP / Pierre Verdy

Marc Peschanski est un pionnier. Il a été un des premiers en France, à mener des recherches sur les cellules souches embryonnaires humaines. Il a bataillé dur pour que la France lève le tabou autour des recherches sur l’embryon humain.

Chaleureux, très humain et aussi très bavard, Marc Peschanski est médecin. Il a créé et dirige I-Stem, l’institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques, et il est aujourd’hui notre plus célèbre spécialiste des cellules souches embryonnaires.

Les enjeux de ses travaux sont énormes. Car les cellules souches peuvent réparer beaucoup de choses : des travaux sont menés actuellement sur la rétine, la peau, et le cerveau…

I-Stem relaie le Téléthon - Téléthon, les 02 et 03 décembre 2016

Dans la deuxième partie de l'émission, nous sommes avec Jean-Pierre Poulain.

Jean-Pierre Poulain, sociologue et anthropologue, spécialiste de l’alimentation, nous parlera du grand colloque qu’il organisait mardi à Paris.

Le colloque était intitulé « tais-toi et mange ». Aujourd’hui, de nombreux aliments font l’objet de rejet : le sucre, les OGM, le lait, l’huile de palme. Des pratiques aussi sont mises en cause par les consommateurs : des modes d’élevage, la production industrielle… les consommateurs seraient-ils en train de changer ?

C’est ce que va nous dire Jean- Pierre Poulain, socio-anthropologue, professeur à l’université de Toulouse. Spécialiste des questions relatives à notre alimentation.

Livre

Sociologies de l'alimentation : les mangeurs et l'espace social alimentaire - Jean-Pierre Poulain (édits : PUF)

«La gastronomie, grand marqueur de l'identité française, est un événement socio-historique qui a fait l'objet de trop peu de travaux sociologiques. Son extrême complexité et les fonctions sociales qu'elle assure constituent, tant qu'elles n'auront pas été élucidées, des obstacles centraux au déploiement de la pensée sociologique sur l'alimentation.» Fort de ce constat, Jean-Pierre Poulain montre que le concept «d'espace social alimentaire» permet de penser l'alimentation comme un facteur structurant d'une organisation sociale et plaide pour faire de «l'originalité de la connexion bio-anthropologique d'un groupe humain à son milieu l'objet de la socio-anthropologie de l'alimentation».

Programmation musicale

  • Michael Kiwanuka - Love and hate
  • Bertrand Belin - La nation
  • Christine and the Quenns - Les paradis perdus
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.