Qu'ont en commun Rousseau, Beethoven, Dickens, Socrate ou Darwin ? Tous aimaient déambuler plusieurs fois par jour.

La marche à pied dope la créativité.
La marche à pied dope la créativité. © Getty / Nicola Katie

Une chercheuse californienne a étudié les bienfaits de la marche à pied. Elle a recruté 176 étudiants qui devaient marcher dehors ou courir sur un tapis roulant, avant d’être  soumis à des exercices.

Ils devaient  par exemple trouver un maximum d'utilisations à un objet en 4 minutes. Ainsi, un bouton boutonne, mais peut aussi servir de poignée de porte dans une maison de poupée, ou être utilisé comme passoire de poche. 

Selon l’étude, avoir marché dans une pièce exiguë sur un tapis roulant accroissait la créativité de 60 %. Marcher ne fera pas de vous forcément un génie… mais on ne sait jamais.

  • Des chercheurs ont permis à des personnes de plus de 60 ans de retrouver une « mémoire de travail » de jeunes adultes

Le vieillissement cérébral pourrait être atténué en stimulant électriquement le cerveau. 

La mémoire de travail est une mémoire de court terme, qui permet de garder en tête les chiffres d'un numéro de téléphone qu'on est en train de noter. Des chercheurs américains qui viennent de publier leur étude ont étudié de jeunes adultes, et des personnes de plus de 60 ans. Ils leur ont proposé des exercices impliquant la mémoire de travail. Avec des électrodes, ils ont stimulé le cerveau de certains des participants.

Avec la stimulation, les performances des plus âgés se rapprochaient de celles des plus jeunes, un effet qui se prolongeait plus de trois quarts d'heure après. 

Cette découverte, saluée par la communauté scientifique, pourrait contribuer à mieux comprendre le déclin cognitif lié à l'âge.

  • Il est urgent de trouver une nouvelle génération d’ antibiotiques

La couche glissante de mucus qui enrobe les poissons est pleine de promesses...

Des microbes pourraient être une source de nouveaux antibiotiques. Des chercheurs viennent même d’identifier un nouvel antibiotique à partir d’une bactérie que l’on trouve dans le nez.

Dans un  laboratoire de l’université de l’Oregon, des chercheurs s’intéressent aux poissons ; ces animaux vivent souvent dans des environnements difficiles et résistent bien aux infections.

Les scientifiques ont constaté que plusieurs extraits bactériens de leur mucus avaient une forte activité antimicrobienne et que les microbes associés aux poissons produisent un large éventail de produits chimiques.

Vous n’allez plus regarder votre poisson rouge de la même façon. 

  • Si votre budget explose c’est peut être à cause de votre cerveau

Vous avez sans doute déjà fait des achats que vous avez regrettés. Et vous êtes loin d’être le seul.

D’après une  psychologue californienne, c’est le cerveau, qui aime les récompenses immédiates, qui nous pousse à faire des dépenses excessives et met notre budget en péril.  

Le principe de rareté, lui aussi nous met aussi en danger : plus une chose est difficile d’accès, plus elle devient désirable. Les soit-disant “offre à durée limitée” ne s’affichent donc sur Internet que pour vous faire craquer.

Attention enfin à ne pas se laisser entraîner par les autres : dans les ventes aux enchères lorsque des personnes se battent pour acquérir le même objet, une tension psychologique complique une prise de décision rationnelle. 

Lors de votre prochain achat, demandez-vous si cela est bien raisonnable, et arrêtez de vous faire duper par votre cerveau…

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.