Au cours de l'année 2019, les chercheurs de l'Académie californienne des sciences ont décrit 71 espèces animales et végétales jusque là inconnues.

Parmi les bonnes résolutions de 2020 :  et si vous essayiez de dormir quarante-trois minutes supplémentaires par nuit ?
Parmi les bonnes résolutions de 2020 : et si vous essayiez de dormir quarante-trois minutes supplémentaires par nuit ? © Getty / Geber86

Au cours de  l'année 2019, les chercheurs de l'Académie californienne des sciences ont décrit 71 espèces animales et végétales jusque là inconnues. 

17 poissons, 15 geckos, huit plantes à fleurs, six limaces de mer, cinq arachnides, quatre anguilles, trois fourmis, trois scinques, deux raies, deux guêpes, deux mousses, deux coraux et deux lézards. Cela prouve que notre planète contient encore des endroits inexplorés. Les scientifiques se sont aventurés  dans des grottes croates, ont plongé à des profondeurs océaniques extrêmes arpenté  les forêts de la savane. les scientifiques de la biodiversité estiment que plus de 90% des espèces de la nature restent inconnues.

L'institut pour la science et la durabilité de la biodiversité abrite près de 46 millions de spécimens scientifiques du monde entier. Plus d'une douzaine de biologistes ont participé à la découverte des nouvelles espèces, aidés par des chercheurs du monde entier.

  • Des scientifiques ont créé un logiciel pour percevoir le monde avec la vision d'une abeille, d'un poisson ou encore d'un chat

Un chien, un chat, un oiseau ou un insecte ne voient pas comme nous. Une équipe de l'Université américaine du Queensland a mis au point un logiciel capable de montrer comment les animaux perçoivent le monde,  en particulier au niveau des couleurs.

Et ce logiciel gratuit, micaToolbox, est disponible en open source sur le site d'Empirical Imaging.

Dans sa base de données, les propriétés visuelles de nombreux animaux. Il vous permet de voir vos photos avec l’œil  d'un mammifère, d’insecte ou d’un poisson.

Il existerait d'innombrables modes de vision que les êtres humains n'ont jamais expérimentés. Par exemple, certains animaux perçoivent plus de couleurs que nous, d'autres moins.

  • Pourquoi manger des huîtres les mois en R ?

Afin d’éviter de les trouver laiteuses, il est recommandé de ne consommer des huîtres les mois en « r ». Selon une étude menée par deux chercheurs du Muséum d'histoire naturelle de Floride, cela fait plusieurs millénaires que les humains pratiquent cette méthode.

Les scientifiques ont collecté des coquilles d'huîtres dans un gisement vieux de 4 300 ans en Géorgie, au sud des États-Unis. Selon leurs analyses, les habitants de l'île limitaient leur consommation d'huîtres aux mois d'automne, d'hiver et de printemps. Les chercheurs pensent que c’était pour des questions d’hygiène –en été, la hausse des températures fait proliférer les germes–, mais aussi pour des raisons écologique : pour laisser  les huîtres se reproduire pendant l’été.

Pour parvenir à cette découverte, ils ont étudié un parasite de l'huître, un minuscule escargot vivant un an et dont la taille permet, comme une véritable horloge saisonnière, de savoir à quelle époque l'huître a été mangée.

  • Parmi les bonnes résolutions de 2020 : et si vous essayiez de dormir quarante-trois minutes supplémentaires par nuit ?

Nous consacrons près d'un tiers de notre vie à dormir ! Une spécialiste des effets sur la santé du manque de sommeil à l'université d'État de Pennsylvanie, vient de montrer qu’un peu moins d'une heure de sommeil supplémentaire par nuit peut produire des effets  positifs sur la santé – et ce, très rapidement.

Elle a accroché sur le poignet de 53 étudiants un accéléromètre qu’ils ont dû porter à leur poignet 24h/24. Ils avaient pour mission de désactiver leur réveil et se lever naturellement.

Le résultat est sans appel : en moyenne, les sujets ont dormi 43 minutes de plus. 77 % d’entre eux avaient augmenté leur temps de sommeil de plus de 15 minutes et 66 % de plus de 30 minutes.

En bref, retardez votre réveil ou couchez-vous plus tôt !

Les spécialistes recommandent aux jeunes adultes de dormir entre sept et neuf heures par nuit.

Extrait sonore : "Il est l'or", extrait du film La folie des grandeurs de Gérard Oury (1971) avec Yves Montand.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.