Une jeune femme au look d’étudiante.

Une piquante dame brune vêtue de noir. Une intello. Une globe trotteuse. Une économiste mondialement connue. Une grande, très grande spécialiste de la pauvreté. Esther Duflo, chercheuse française originaire d’Asnières, est un peu tout cela... Esther Duflo est une économiste du développement. A 36 ans, elle a été la plus jeune des professeurs du Collège de France, la première titulaire de la chaire « savoirs contre pauvreté ».

C’était il y a trois ans.

Cette brillante chercheuse vit depuis plus de 10 ans aux Etats-Unis. Elle est professeur d’économie au prestigieux MIT, près de Boston. Elle a aussi fondé, avec un autre professeur du MIT, un laboratoire d’action contre la pauvreté J-PAL. Ce laboratoire, qui se veut aussi force de proposition, a des antennes aujourd’hui dans le monde entier, y compris en France. Il regroupe une 60e de chercheurs qui travaillent tous selon la même méthode originale. Ils montent des expériences pour mesurer l’efficacité de certains programmes d’aides envers les plus démunis, sur le même principe que les essais clinique pour des médicaments.

Plus de 900 millions de personnes vivent avec moins de 1 dollar par jour. Pour aller à leur rencontre Esther Duflo a beaucoup voyagé. Elle sait que la pauvreté n’est pas une fatalité… Elle sait aussi que le regard que nous portons sur les pauvres n’est pas juste….. C’est pour cela qu’elle a écrit « repenser la pauvreté »livre dont elle est co-auteur et qui vient de paraître aux éditions Seuil.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.