Quelles sont les conséquences du confinement sur le climat ? La scientifique franco-canadienne Corinne Le Quéré a mené une étude sur le question.

Le confinement a-t-il été une bonne nouvelle pour le climat ?
Le confinement a-t-il été une bonne nouvelle pour le climat ? © Getty / Artur Debat

Corinne Le Quéré est une climatologue qui travaille à l’Université d’East Anglia en Angleterre. Selon ses travaux, l’arrêt de l’économie à cause de la crise a permis d’obtenir une baisse historique des émissions de CO2 à l’échelle mondiale, la plus forte baisse depuis la seconde guerre mondiale.

Les émissions quotidiennes de chaque pays ont baissé de 26% en moyenne pendant le pic du confinement, autour du 7 avril. En France, la baisse maximale a été observée le 20 mars, -34% ! On est d’ailleurs restés à peu près à ce niveau jusqu’à la fin du mois d’avril. Et cela à cause (ou grâce) aux voitures qui sont restées au garage. Le confinement a donc eu ponctuellement un effet positif sur le climat. Mais Corinne Le Quéré ne se réjouit pas particulièrement de cette baisse historique.

D’après Corinne Le Quéré, le confinement sera à l’origine d’une baisse des émissions de CO2 de  4 à 7% sur l’année 2020. 7% en moins, c’est justement ce qu’il faudrait chaque année jusqu’en 2030 pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris sur le Climat.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.