Les coquilles Saint Jacques peuvent avoir des centaines d’yeux qui fonctionnent comme un télescope !

Coquille Saint Jacques, pétoncle en Nouvelle-Calédonie
Coquille Saint Jacques, pétoncle en Nouvelle-Calédonie © Getty / David Massemin

Des chercheurs de l’institut Weizmann en Israël viennent de publier une étude étonnante dans la revue Science.

Ces yeux d’environ 1 mm de diamètre sont situés en bordure de la coquille. Il s'agit en fait de multiples miroirs concaves qui réfléchissent la lumière vers la rétine de l'animal, plutôt que de deux lentilles biologiques comme chez les mammifères. Ce système de miroirs composés de cubes ressemble vraiment aux miroirs des grands télescopes.

La coquille Saint-Jacques a par ailleurs un champ visuel très large, d'environ 250 degrés. La grande complexité de l'organe visuel de la coquille Saint-Jacques est l'un des plus sophistiqués que l’on connaisse. J’espère que cela ne vous a pas coupé l’appétit.

Dans le reste de l'actualité scientifique

  • Les pays où l’on consomme le plus de chocolat sont aussi ceux qui reçoivent le plus de prix Nobel

Le scientifique Franz Messerli, qui travaille dans un centre de recherche hospitalier à New York, s’amuse de temps en temps à faire des corrélations stupides. Il a constaté que les pays qui reçoivent le plus de prix Nobel sont aussi ceux où l’on consomme le plus de chocolat par personne. 

Les Suisses, très gros consommateurs de chocolat, sont en tête de classement. La France est au milieu du peloton avec les États-Unis, l'Irlande et les Pays-Bas, derrière le Danemark, la Norvège, la Grande-Bretagne ou l'Allemagne. 

Il est vrai que le chocolat, comme le thé vert ou le vin rouge, contient des flavanols qui ralentiraient voire neutraliseraient le déclin cognitif dû à l'âge. Le chercheur qui a fait cette découverte va plus loin : il dit que les prix Nobel, qui sont très intelligents, connaissent les vertus du cacao. Alors ils en mangent beaucoup...

  • Des vers de terre dans le sol martien… c’est possible ? 

Oui ! On y a même vu des bébés vers de terre… mais c’est dans une copie de sol martien.

Vous connaissez le rôle que jouent les vers de terre : ils recyclent la matière organique, libèrent des nutriments pour les plantes, et aèrent le sol. Des scientifiques de l'université de Wageningue en Hollande ont fait pousser des salades sur un faux sol martien fourni par la NASA auquel des vers de terre et des déchets organiques (comme ceux que produiraient des hommes sur Mars) avaient été ajoutés. 

Au départ, il n'y avait que des vers adultes. Mais, miracle, deux bébés  sont apparus ! Les biologistes travaillent sur ce projet de plantes depuis 2013, ils ont déjà fait pousser des haricots verts, des radis, des tomates, des pommes de terre, des carottes... 

Ces plantes sont totalement consommables. Les repas sur Mars sont assurés… mais attention aux vers dans la salade.

  • Pour surveiller les drones : des oiseaux

On ne fera jamais aussi bien que la nature. Comment intercepter les drones qui acheminent par exemple de la drogue ou des téléphones portables dans des zones interdites comme les prisons ? En s’inspirant des faucons pèlerins. Ces oiseaux utilisent les mêmes stratégies d'attaque que les missiles guidés.

Pour comprendre comment les faucons interceptent leur cible, des chercheurs de l'Université d'Oxford au Royaume-Uni ont placé des caméras sur des proies factices et ont pu suivre toutes les manœuvres et mouvements des faucons qui voulaient les saisir.

Ces travaux sont même financés par le laboratoire de recherche de l'US Air Force. Le but final : concevoir un nouveau type de drones capables d'intercepter en toute sécurité des drones volant illégalement.

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.