Des scientifiques de l'université de New York viennent de démontrer que lorsque des adultes qui bégaient pensent que personne ne les écoute, leur diction devient plus fluide.

Une découverte sur le bégaiement
Une découverte sur le bégaiement © Getty / Matej Kastelic

Les chercheurs ont testé 23 bègues : ils leur ont demandé de faire un discours, en privé. Et quand ils pensaient être que personne ne les écoutait leur discours était fluide, le syndrome était quasiment inexistant. Les chercheurs pensent que le fait de buter sur les mots résulterait d'une combinaison génétique et neurophysique, il y aurait une composante sociale.

Les participants ont été informés qu'ils avaient été dupés. Tous ont accepté de poursuivre les expériences. Il s’agit maintenant de comprendre pourquoi la présence d'une audience a un impact aussi important.

On peut découvrir la préhistoire en jouant

Un jeu n’est pas une leçon de préhistoire, mais cela peut permettre d'appréhender des périodes méconnues et donner envie d’aller plus loin.

Ancestors par exemple est une simulation de l'évolution humaine. Le joueur incarne une lignée de primates qui doivent survivre, prospérer et évoluer sur une période de huit millions d'années. Ainsi, malgré de petites inexactitudes, Ancestors décrit l'évolution de notre lignée. 

Dans Far Cry Primal, un homme se retrouve seul après la perte de son groupe, et il doit survivre dans un environnement préhistorique : fabriquer ses armes, chasser, etc.

L’anthropologue Luc Doyon a été sollicité et les concepteurs ont élaboré des langues inspirées du proto-indo-européen parlée en Eurasie il y a environ 7.000 ans.

Et  si vous souhaitez découvrir ou commencer à apprendre cette langue, rendez-vous ici. 

Pourquoi les enfants n’aiment-ils pas les brocolis ?

Les brocolis ou les  choux-fleurs ne figurent pas dans les menus préférés des enfants. Selon des travaux qui viennent d’être publiés par des chercheurs de l’agence scientifique nationale australienne, certaines bactéries de notre bouche pourraient accentuer cette aversion. 

Il faut dire que ces légumes produisent de puissantes odeurs, à cause d’une enzyme présente dans les légumes de la famille Brassica.

Les chercheurs ont recruté 98 couples enfants/parents et leur ont demandé d’évaluer les principaux composés olfactifs de ces légumes. Le trisulfure de diméthyle (l’odeur de pourri) et le soufre étaient les odeurs les moins appréciées. 

Puis ils ont analysé des échantillons de leur salive mélangés à de la poudre de chou-fleur, et ils ont constaté que plus les enfants produisaient de grandes quantités de composés volatils soufrés dans la salive, moins ils appréciaient ces légumes verts. Cette relation n’a pas été observée chez les adultes.

Les champignons hallucinogènes nous rendent plus sensibles à la musique

Les scientifiques ont déjà montré que les drogues rendent les consommateurs plus sensibles à la musique. Des chercheurs danois se sont plus spécialement  intéressée à la psilocybine, que l’on trouve dans les champignons hallucinogènes. 

Les scientifiques ont sélectionné vingt participants en bonne santé, et leur ont  fait écouter du Mozart et les Variations Enigma d'Elgar avant et après avoir consommé une dose contrôlée de psilocybine.

Les volontaires ont ensuite dû évaluer l'émerveillement, la transcendance et la tranquillité. Les résultats indiquent que la psilocybine augmente la réponse émotionnelle à la musique de 60% en moyenne.

Pour les chercheurs, il pourrait y avoir des applications thérapeutiques : la psilocybine est en cours de développement comme traitement contre la dépression. On va donc pouvoir y ajouter la  musique.

L'équipe
Contact