Ce sont les conclusions de deux économistes, l’un est anglais, l’autre néo-zélandais, qui démontrent que les émotions affectent les décisions des traders.

Grâce aux choix musicaux sur les plateformes, on peut anticiper les cours de bourse
Grâce aux choix musicaux sur les plateformes, on peut anticiper les cours de bourse © Getty / TERADAT SANTIVIVUT

Ils estiment qu’en étudiant les choix opérés sur les plateformes musicales, la technologie permet de mesurer l’humeur moyenne d’une population, et de construire un sentiment moyen des investisseurs du pays. 

Et il est alors possible, selon les économistes, de prédire les variations du cours de l’indice boursier national.

Selon les chercheurs, une amélioration du sentiment des investisseurs correspond à un rendement boursier positif la même semaine. Et cela  est même associé à un surplus d'achats de fonds commun de placement.

Les émotions affectent donc les marchés boursiers. Et les données en disent peut-être un peu trop long sur nous…

Des chercheurs se sont intéressés au regard des robots

Le regard d'un robot semble perturber l'activité cérébrale, car on réagit comme si un regard humain nous fixait, et ce phénomène a un nom : la "vallée dérangeante". Un robot androïde affiche des similitudes avec les êtres humains, mais pas totalement. Cela crée un décalage.

Cinq scientifiques ont mené une expérience, et l’étude vient d’être publiée.

40 personnes devaient jouer sur un ordinateur. Au moment d’une prise de décision, le jeu se mettait sur pause et les participants devaient regarder, à côté d’eux, un robot qui les fixait dans les yeux ou gardait le regard détourné.

Quand le robot ne les fixait pas, les participants réagissaient plus rapidement. L’œil du robot rend la prise de décision plus difficile, car le cerveau doit faire des efforts pour ignorer ce regard.

Une machine à faire taire les gens inventée par l’armée américaine (qui vient de déposer un brevet)

C'est très sérieux et très retors : il s’agit d’un micro longue portée de précision qui permet de capter la parole d'une personne et de lui renvoyer à haut volume, en même temps qu'elle se déroule, et quelques millisecondes plus tard.

Cela crée un "feedback auditif différé" et c’est si déstabilisant, aussi bien mentalement que physiquement, que la cible est placée dans un état de confusion tel qu'elle finit par se taire.

Cette arme étrange pourrait être utilisée pour cibler d'éventuels agitateurs, car il est possible de viser une personne dans une foule, sans que les personnes qui l’entourent ne s’en rendent compte. Je trouve cela bien inquiétant…

Délivrer un défibrillateur par drone avant l’arrivée des secours, c’est possible

Les drones peuvent apporter des médicaments dans des régions isolées, ils peuvent aussi sauver la vie en apportant des défibrillateurs plus rapidement que les secours classiques. 

Avec l’amélioration technologique de ces machines, il va être possible de toucher plus de patients dans des délais très courts. Une étude suédoise vient d’être réalisée en condition de "vie réelle" et en moyenne, un drone arrive deux minutes avant l’ambulance, alors que chaque seconde compte.

L’étude a été menée dans la région de Göteborg dans l’ouest de la Suède. Dès qu’un arrêt cardiaque était suspecté le centre de réception des appels d’urgence envoyait un message à des pilotes de drones positionnés à plusieurs endroits. Le plus proche de la victime faisait décoller sa machine, la positionnait à 30 mètres au-dessus du sol, puis descendait le défibrillateur au bout d’un treuil. Le témoin pouvait alors le récupérer.

L'équipe
Contact
Thèmes associés