Une question qui hante les hommes depuis la nuit des temps. Fabienne Chauvière a rencontré un astrophysicien de renommée internationale qui est lui aussi passionné par cette question.

Sommes-nous seuls dans l’univers ?
Sommes-nous seuls dans l’univers ? © Getty / Steven Hobbs/Stocktrek Images

Trin Xuan Thuan est professeur à l’université de Virginie. Il partage sa vie entre la France et les Etats Unis. C’est un vulgarisateur hors pair. Il vient de publier chez Flammarion, Mondes d’ailleurs, un ouvrage de plus de 500 pages qui se présente comme une enquête au cœur du  Cosmos.

Pour Trin Xuan Thuan, il est impensable que la vie ne soit apparue que sur Terre.

Le programme Seti dont parle Trin Xuan Thuan écoute l’espace dans l’espoir d’entendre un signal émis par une civilisation extraterrestre.

Petit à petit, les astronomes éliminent les pistes. Et pour le moment, le ciel est silencieux. Aucun signe sérieux venu d’ailleurs et vérifié scientifiquement ne nous est parvenu. Le 23 novembre 1995 était annoncé dans la revue Nature, la découverte de la première planète extrasolaire, à l’extérieur du système solaire, détectée grâce au télescope de l'Observatoire de Haute-Provence. Aujourd’hui, on en connait plus de 4 000. Et rien que dans notre galaxie, il y aurait un milliard  de planètes habitables.

Mais comment chercher ? Où chercher, que chercher ? 

Trin Xuan Thuan pense qu’avec la technologie dont nous disposons et qui va s’améliorer, nous devrions être, d’ici quelques années, en mesure de répondre à cette question fondamentale : d’autres civilisations existent-elles ? Où ont-elles existé ? Cet astrophysicien hanté par la question de la conscience pense que certaines peut être nous voient, mais ne sont pas intéressées. Il imagine aussi que des civilisations ont pu disparaître.

Si on trouve une preuve de vie ailleurs, alors il y en a deux, il y en a trois, il y en a des milliers et des milliers. Ce sera une révolution pour l’humanité. Vous l’avez compris, Trin Xuan Thuan rêve de ce moment.

L'équipe
Contact