Des chercheurs chinois ont réussi à obtenir un carbone qui peut rayer la surface d'un diamant, qui est l'un des matériaux les plus durs connus, et un des plus beaux.

Un matériau plus résistant que le diamant vient d’être mis au point
Un matériau plus résistant que le diamant vient d’être mis au point © Getty / Jeffrey Coolidge

Moins glamour que le diamant, l’AM-III, mis au point par des chercheurs de l'université de Yanshan, est le matériau le plus dur jamais conçu. Ils ont synthétisé une forme de carbone qui possède aussi des propriétés semi-conductrices. Ce matériau est stable thermiquement et ne se déforme pas même sous de fortes contraintes. On pourrait s’en servir pour fabriquer des panneaux solaires incassables et résistants aux intempéries ; on pourrait également imaginer des écrans de smartphone impossibles à rayer. Cela pourrait en intéresser plus d’un.

Pourquoi les tournesols se tournent- ils vers le soleil ? 

Il y aurait un rapport avec les abeilles : quand les tournesols grandissent, leur « tête » suit la trajectoire du soleil pour absorber le maximum de lumière solaire. À maturité en revanche, les tiges se raidissent et la tête des tournesols finit par se tourner vers l’est jusqu’à la fin de sa vie. 

Une équipe de l’Université de Californie s’est penchée sur le phénomène et les chercheurs ont compris que les têtes de tournesols qui faisaient face à l’est le matin étaient naturellement plus chaudes, et que cette chaleur apportait un « bénéfice énergétique » aux abeilles qui étaient alors beaucoup plus nombreuses. Se tourner vers le soleil permet donc aux abeilles de butiner plus facilement les tournesols. C’est une façon d’attirer les abeilles pour être pollinisés.

Les drones ont révolutionné l’idée que nous nous faisons des  requins

Il n’y a pas longtemps encore, le moyen le plus simple d'aller observer les requins sans les déranger était de les survoler en hélicoptère.

Les drones ont tout changé. Selon des chercheurs en biologie marine de l’Université de Californie, les drones permettent de porter un autre regard sur les requins. Ils ont visionné des 100e d’heures et ils ont pu étudier le comportement des requins, même à côté des humains. Ils ont ainsi remarqué que les rencontres entre squales et baigneurs sont bien plus courantes qu’on imagine, et qu’elles sont la plupart du temps très paisibles. Oui, la plupart du temps. Il semblerait que les requins considèrent  les humains comme s'ils étaient des débris qui flottent à la surface. 

L'activité humaine a de lourdes conséquences sur le milieu de vie des requins. Le réchauffement des océans force les squales à remonter au Nord dans des eaux plus froides. Des plages sont régulièrement fermées quand des requins croisent au large, mais d'après les scientifiques de l’équipe,  «i l n'y a pas de preuves scientifiques que cela soit nécessaire ». 

En 2020 il y a eu 57 morsures de requins, 10 ont entrainé des décès. Les grands requins blancs et les requins tigre sont les plus féroces

Des chercheurs se sont intéressés au slurping

Le slurping c’est faire du bruit en mangeant ses nouilles ou en buvant sa soupe. En Asie, la pratique est courante, mais en occident, cela n’est pas très bien vu. 

Les chercheurs ont découvert les vertus du slurping ; selon une étude franco-britannique cela donnerait un meilleur goût à nos aliments.

On a demandé à 207 volontaires occidentaux de manger  une soupe de légumes. Un premier groupe dégustait son plat avec une cuiller dans une assiette, et l’autre dans des bols, où ils pouvaient l’aspirer de manière bruyante. Résultats, les volontaires ont davantage préféré la soupe servie dans un bol.

Il semblerait que le slurping intensifie les saveurs. Une pratique qui permet de mieux stimuler l’odorat, et même l’ouïe. Car le son permettrait  aussi d’améliorer une expérience culinaire

Contact
Thèmes associés