... disait Claude Lelouch. De retour de Cannes, Christine et Laurent ont fait une petite sélection dans les sorties de cette semaine.

Les sorties de la semaine
Les sorties de la semaine © Getty

Le Fils d’Alexander Abaturov

L'histoire : Le réalisateur nous plonge dans l’univers clos des futures Spetsnaz, unités d’élite de l’armée russe, sur les pas de son cousin Dima : la vie et les étapes de formation des jeunes recrues, dévouées corps et âmes à la patrie, de leur parcours du combattant dans la boue, aux manœuvres en forêt entre explosions et rafales jusqu’à l’examen final pour devenir béret rouge.
En parallèle, les parents de Dima affrontent le vide laissé par son absence.

Le 23 mai 2013, Alexander Abaturov apprend la mort de son cousin Dima. Effondré, il appelle les parents de ce dernier : "Ma tante a compris que j’étais en état de choc et pour m’aider à surmonter cette épreuve, elle m’a suggéré d’en faire un film. À mesure que le temps passait, je me suis raccroché à ce projet qui m’a permis de canaliser mes émotions et d’exercer mon art. Je ne m’étais jamais imaginé filmer ma famille un jour. Ce sont les aléas de l’existence qui m’ont amené à le faire. C’était important, pour moi, de garder un regard d’amour et de tendresse sur ma famille, tout en évitant d’emmener le spectateur là où il n’était pas à sa place."

Rocketman de Dexter Fletcher

L'histoire : Rocketman nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale.
Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. 

Même s'il s'est largement inspiré de la vie d'Elton John, le réalisateur s'est amusé à brouiller les frontières entre fiction et réalité. Le chanteur lui-même était en effet par une relecture fantasmatique de sa vie.

Joyce de Martin Ziegler

L'histoire : La mélancolie de Joyce, belle jeune femme, que rien ne semble distraire de la tristesse qui la tient comme à distance, depuis qu’elle a perdu Raphaël, depuis qu’elle ne voit plus Victor, depuis toujours peut-être. Autour d’elle, amis, famille, souvenirs, traces de l’Histoire avec un grand H, gravitent les facettes de la vie de ce personnage subtil, en exil depuis l’enfance, nourrie de l’utopie fraternelle des partisans de la guerre d’Espagne et meurtrie de l’abandon ordinaire d’une mère volage.

Qui a tué le chat ? de Luigi Comencini

L'histoire : À la mort de leur père, Amedeo et sa sœur Ofelia, célibataires avides et frustres, héritent d’un immeuble délabré dans le cœur de Rome. Un promoteur propose de le racheter à prix d’or à condition qu’il soit vide de ses occupants. Ils se décident à employer tous les moyens pour expulser les locataires.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.