Tour d'horizon des films qui sortent cette semaine

Les sorties de la semaine
Les sorties de la semaine © Getty

Chichinette, ma vie d'espion de Nicola Hens

Allemagne 1945, Marthe Hoffnung connue sous le nom de "Chichinette, la petite casse-pieds", infiltre les lignes ennemies et réussit à berner les nazis. 74 ans plus tard,  âgée de 99 ans, elle fait le tour du monde comme une rock star et témoigne inlassablement de son histoire.

Marthe Hoffnung
Marthe Hoffnung / Urban Distribution

Voir la Bande Annonce

Chichinette en quelques dates

  • 1920 : Naissance à Metz
  • 1939 : Elle se réfugie en 1939 à Poitiers et y reste lors de l'Occupation de la France par l'Allemagne l'année suivante. 
  • 1942 : Sa soeur est arrêtée par les SS. Elle organise la fuite de sa famille vers la Zone libre. 
  • 1943 : Elle tente d'intégrer la Résistance après que son fiancé, résistant, s'est fait fusillé. 
  • 1944 : Elle est enrôlée en tant qu'infirmière dans l'armée française. Sa connaissance de la langue allemande lui permet d'intégrer les services de renseignement. 
  • 11 avril 1945 : Après quatorze tentatives infructueuses d’infiltration en Alsace, elle rejoint l'Allemagne via la Suisse. 
  • 1945 : Elle obtient la Croix de guerre 
  • 1999 : on lui remet la Médaille militaire 
  • 2004 : elle est faite Chevalier de la Légion d’honneur 
  • 2006 : elle obtient la Médaille de reconnaissance de la Nation.

La cordillère des songes de Patricio Guzman

"Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l'histoire passée et récente du Chili."

Tout commence en 2015 avec l'Ours d'argent remporté par son documentaire Le bouton de nacre à Berlin. Quelques mois plus tard le film reçoit un très bon accueil au Chili. Puis, plus largement, les films de Patricio Guzman sont présentés dans les universités, les lycées et les collèges. "Je me suis rendu compte explique le réalisateur, que la nouvelle génération s’intéressait beaucoup plus qu’avant au sort des prisonniers, des fusillés, des exilés. De fait, la manière dont j’envisageais La Cordillère des songes s’est elle-même transformée. Le sens du film a pris corps. Il est bien sûr toujours question de la confrontation des hommes, du cosmos et de la nature. Mais cette gigantesque chaîne de montagnes, qui est au coeur de mon sujet, est pour moi devenue la métaphore de l’immuable, de ce qui nous reste et nous habite, quand on croit avoir tout perdu."

Debout sur la montagne de Sébastien Betbeder

Stan, Hugo et Bérénice ont grandi dans les montagnes. Ils étaient inséparables. 15 ans plus tard, devenus des adultes un peu abimés par la vie, ils se retrouvent dans le village de leur enfance. Ces retrouvailles permettront-elles de renouer avec la fantaisie, l’insouciance et la joie de leurs premières années ?

Plus qu’un récit, le réalisateur a voulu "retranscrire un sentiment, [...] raconter des personnages atypiques confrontés à leur passé [...]. Pour y parvenir, j’avais l’ambition de convoquer à côté de moments plus sombres, la comédie, dans un film lumineux et contemporain, un film dans lequel on aurait envie de vivre un peu".

Je prends ta peine d'Anne Consigny

Susanna débarque d’Arménie à Paris avec sa fille Narine, 26 ans, pour tenter de la soigner d’un cancer violent. Anne les reçoit. Narine survivra 5 mois. Susanna et Anne ne partagent ni la langue, ni la culture ; elles deviendront pourtant comme sœurs. En Arménien " Ça va " se dit " Tsavet tanem ", littéralement " Je prends ta peine ".

Mon chien stupide d'Yvan Attal

Henri est en pleine crise de la cinquantaine. Les responsables de ses échecs, de son manque de libido et de son mal de dos ? Sa femme et ses quatre enfants, évidemment ! A l’heure où il fait le bilan critique de sa vie, de toutes les femmes qu’il n’aura plus, des voitures qu’il ne conduira pas, un énorme chien mal élevé et obsédé, décide de s’installer dans la maison, pour son plus grand bonheur mais au grand dam du reste de la famille et surtout de Cécile, sa femme dont l’amour indéfectible commence à se fissurer.

C'est la cinquième fois que le réalisateur dirige Charlotte Gainsbourg, sa compagne

Le film est tiré du livre Mon chien Stupide de John Fante (1985). Il y a 20 ans, Claude Berri avait eu le projet de l'adapter. Ne parlant pas assez bien anglais. Il l'avait proposé à Yvan Attal : _"Je l'ai lu et je suis passé à côté, peut-être n’étais-je pas assez « vieux con », pas assez en phase avec la crise ou les crises de la cinquantaine"._ C'est en le relisant des années après (sur les conseils de son fils Ben qui joue également dans le film) qu'il est parvenu à se projeter dans l'histoire.

Oleg de Juris Kursietis

Oleg quitte la Lettonie pour Bruxelles, où il espère travailler contre un salaire décent. Trahi par un collègue, son expérience tourne court. Oleg est alors recueilli par un criminel polonais, avant de tomber sous son emprise mafieuse.

En 2013, alors que Juris Kursietis tournait son premier film Modris, un ami journaliste lui parle d’un article qu’il écrivait sur les étrangers qui venaient travailler en Europe de l’Ouest. Le metteur en scène se rappelle : "Son enquête s’appuyait sur la vie de l’un d’entre eux. Mon film s’inspire donc d’une histoire vraie. Cet ami, qui a finalement co-scénarisé Oleg, m’a fait lire tout l’entretien mené avec cet homme. Il a constitué la clé de voûte du film. Les principaux éléments de mon histoire, les moments où elle bascule, viennent de ce récit de vie. Bruxelles apparaît comme une capitale européenne idéale, multiculturelle. Cette histoire m’a captivé aussi pour ces raisons-là."

Le traître de Marco Bellochio

Au début des années 1980, la guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s'enchaînent, et les proches de Buscetta sont assassinés les uns après les autres. Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta, prend une décision qui va changer l'histoire de la mafia : rencontrer le juge Falcone et trahir le serment fait à Cosa Nostra.

Un monde plus grand de Fabienne Berthaud

Partie en Mongolie chez des éleveurs de rennes pour enregistrer des chants traditionnels, Corine pensait pouvoir surmonter la mort de Paul, son grand amour. Mais sa rencontre avec la chamane Oyun bouleverse son voyage, elle lui annonce qu’elle a reçu un don rare et doit être formée aux traditions chamaniques. De retour en France, elle ne peut refuser ce qui s’impose désormais à elle : elle doit repartir pour commencer son initiation… et découvrir un monde plus grand.

Un monde plus grand est adapté du livre Mon initiation chez les Chamanes de Corine Sombrun (Albin Michel). Le film a été tourné dans la steppe mongole, dans une région inaccessible où il n’y a ni électricité, ni eau courante, ni réseau internet. Fabienne Berthaud explique : _"Nous vivions comme les Mongols, de façon très écologique dans un camp de yourtes organisé pour l’équipe et on se chauffait avec des poêles à bois. En venant tourner en Mongolie l’équipe devait en accepter les traditions, les croyances, les coutumes. La notion de temporalité est très différente de la nôtre, quand vous demandez à un mongol s’il reste encore beaucoup de chemin à faire il vous répond "Peut-être, ce n’est pas loin, ne t’inquiète pas on arrive toujours". Les mongols préfèrent ne rien dire que de promettre quelque chose qu’ils ne vont pas tenir."_

Quand passent les cigognes de Mikhail Kalatozov

Version restaurée

Moscou, 1941. Veronika et Boris sont éperdument amoureux. Mais lorsque l’Allemagne envahit la Russie, Boris s’engage et part sur le front. Mark, son cousin, évite l’enrôlement et reste auprès de Veronika qu’il convoite. Sans nouvelle de son fiancé, dans le chaos de la guerre, la jeune femme succombe aux avances de Mark. Espérant retrouver Boris, elle s’engage comme infirmière dans un hôpital de Sibérie.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.