Semaine riche en nouveaux films. Laurent et Christine vous aident à faire le bon choix.

Les sorties ciné
Les sorties ciné © Getty

"L’Apollon de Gaza" de Nicolas Wadimoff

En 2013, une statue d’Apollon datant de l’Antiquité est trouvée au large de Gaza avant de disparaître dans d’étranges conditions. Œuvre de faussaires ou bénédiction des dieux pour un peuple palestinien en mal d’espoir et de reconnaissance ? Bientôt, la rumeur s’emballe alors qu’en coulisses, différents acteurs locaux et internationaux s’agitent par souci de préservation ou pur mercantilisme. 

Tourné à Gaza et Jérusalem, L’Apollon de Gaza se déploie comme un film enquête lancé sur les traces de ceux et celles qui ont approché ou entendu parler de ce trésor national qui fait rêver et devient très vite l’objet de toutes les convoitises.

"Douze mille" de Nadège Trebal

Frank se fait chasser d'une casse automobile où il travaille clandestinement. Dans sa région, c'est la zone, pas de travail. Bien que très attaché à sa vie avec Maroussia, Frank doit partir trouver du travail ailleurs, loin de chez lui. Douze mille euros : c'est la somme dont ils conviennent tous les deux, la somme qu'il devra gagner avant de revenir. Mais Frank va-t-il revenir fidèle ? Au moins fidèle à lui-même ? Va-t-il seulement revenir…

"J’ai inscrit mes premiers films dans des lieux toxiques, explique la réalisatrice, évoquant ses deux documentaires consacrés à des ouvriers au travail et tourné dans une raffinerie pour l'un et dans une casse pour le second. C’est là, dans cette démesure industrielle, que s’incarne la lutte des classes, dans ces hommes à mains nues qui n’ont que leur corps pour capital."

Sans être un documentaire, Douze Mille est un film réaliste mais qui ménage plusieurs échappées par la danse, l’humour et la mise en scène... "Avant tout je voulais inventer l’homme de mes rêves, une créature mythologique avec mille cordes à son arc, et qu’il nous crible de flèches. Forcément, ça, ce n’est pas réaliste", raconte Nadège Trebal.

"Je ne rêve que de vous" de Laurent Heynemann

940. Janot Reichenbach abandonne mari et enfant pour lier son destin à celui tragique de l’homme dont elle est éprise depuis l’adolescence alors qu’il est menacé par l’arrivée au pouvoir des artisans de la Collaboration. Elle traversera l’Europe et sacrifiera sa liberté pour épouser l’homme qu’elle aime au camp de Buchenwald où il sera enfermé, et, avec lui, elle survivra à cette épreuve. Cet homme, c’est Léon Blum.

"Jeanne n'est ni une résistante, ni une collabo. Je cherchais une « héroïne des sentiments »". Il y a longtemps que Laurent Heynemann voulait faire un film sur une personnage féminin au cœur de la seconde Guerre Mondiale.

Je ne rêve que de vous est l'adaptation du livre de Dominique Missika : Je vous promets de revenir. "Les rapports entre les personnages étaient formidables, explique le réalisateur, et je savais que la vie du couple Jeanne Reichenbach-Léon Blum prendrait par nature le dessus sur le côté historique".

  • (RÉ)ÉCOUTER | Popopop avec Elsa Zylberstein et Thomas Bidegain

"Selfie"

Dans un monde où la technologie numérique a envahi nos vies, certains d’entre nous finissent par craquer. Addict ou technophobe, en famille ou à l’école, au travail ou dans les relations amoureuses, Selfie raconte les destins comiques et sauvages d’Homo Numericus au bord de la crise de nerfs.

Selfie est un "film à sketch". Cinq histoires que le co-producteur, co-scénariste et initiateur du projet, Julien Sibony décrit comme de mini "comédies satiriques et grinçantes sur le nouveau monde numérique"

"Marche avec les loups" de Jean-Michel Bertrand

Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups : comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires. 

Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. 

Après La Vallée des Loups sorti en 2017 et qui a enregistré plus de 200.000 entrées, Marche avec Les Loups poursuit l’aventure de Jean-Michel Bertrand avec la nature.

"Swallow" de Carlo Mirabella-Davis

Hunter semble mener une vie parfaite aux côtés de Richie, son mari qui vient de reprendre la direction de l’entreprise familiale. Mais dès lors qu’elle tombe enceinte, elle développe un trouble compulsif du comportement alimentaire, le Pica, caractérisé par l’ingestion d’objets divers. Son époux et sa belle-famille décident alors de contrôler ses moindres faits et gestes pour éviter le pire : qu’elle ne porte atteinte à la lignée des Conrad… Mais cette étrange et incontrôlable obsession ne cacherait-elle pas un secret plus terrible encore ?

Le film évoque le Pica, un trouble du comportement alimentaire qui se manifeste par l'ingestion d'objet, ou de substances non comestibles. Le réalisateur a rencontré avant le tournage le DR Rachel Bryant-Waugh, un psycho-clinicienne, experte mondial du Pica.

"Système K" de Renaud Barret

Système K. comme Kinshasa. Au milieu de l’indescriptible chaos social et politique, une scène contemporaine bouillonnante crée à partir de rien, crie sa colère et rêve de reconnaissance. Malgré le harcèlement des autorités et les difficultés personnelles des artistes, le mouvement envahit la rue et plus rien ne l’arrêtera !

Il a fallu 5 ans à Renaud Barret pour faire ce film, il raconte : "Je ne savais pas vraiment au début ce que je voulais faire. Je voulais que ce soit quelque chose de symbolique, une forme de manifeste de l’urgence. Il y avait aussi tous ces créateurs ambulants dans la ville, des gens dont tu ne sais pas à la fin s’ils sont artistes ou fous. Et puis je rencontre Béni, qui vivait comme un squatteur aux Beaux-Arts. Un jour il me dit : « Moi si je ne faisais pas de l’art, je serais mort ». C’était un gamin sdf, métis, ghetto, qui avait survécu à toutes les humiliations. Et là, j’ai compris qu’il fallait faire ce film."

"3 aventures de Brooke" de Yuan Qing

Xingxi, une jeune Chinoise, voyage seule au nord de la Malaisie. Elle y vit trois aventures distinctes, et comme parallèles, dont le point de départ est identique : par une journée de grande chaleur, perdue au bord d’un chemin, elle est victime d’une crevaison de vélo…

"1917" de Sam Mendes

Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.