Quels films verrez vous ce week-end ? Les avis éclairés de Laurent Delmas et Christine Masson

Laure Calamy et Patrick
Laure Calamy et Patrick © Julien Panié / Chapka Films / La Filmerie / France 3 Cinéma

Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal

Des mois qu’Antoinette (Laure Calamy) attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir (Benjamin Lavernhe). Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme (Olivia Côte) et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée, point de Vladimir - seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l'accompagner dans son singulier périple…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La réalisatrice explique que ce nouveau projet, 20 ans après son premier film, est parti de son désir de filmer les Cévennes. Personnage central de cette histoire : Patrick, l'âne.

Il fallait qu’on y croit, qu’on croit qu’il écoute Antoinette, qu’il la juge parfois, qu’il la comprend, qu’il la soutient... Il fallait qu’on ait envie de le regarder presque autant que les humains du film. 

Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait d'Emmanuel Mouret

Daphné, enceinte de trois mois, est en vacances à la campagne avec son compagnon François. Il doit s’absenter pour son travail et elle se retrouve seule pour accueillir Maxime, son cousin qu’elle n’avait jamais rencontré. Pendant quatre jours, tandis qu'ils attendent le retour de François, Daphné et Maxime font petit à petit connaissance et se confient des récits de plus en plus intimes sur leurs histoires d'amour présentes et passées...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C'est en la voyant passer un essai pour un autre film qu'Emmanuel Mouret a eu un coup de foudre pour Camélia Jordana. Le reste de la distribution s'est fait autour d'elle.

Je voyais bien que son tempérament naturel n’était pas celui du personnage, j’avais un immense plaisir à la regarder jouer. 

Honeyland de Tamara Kotevska

Hatidze est une des dernières personnes à récolter le miel de manière traditionnelle, dans les montagnes désertiques de Macédoine. Sans aucune protection et avec passion, elle communie avec les abeilles. Elle prélève uniquement le miel nécessaire pour gagner modestement sa vie. Elle veille à toujours en laisser la moitié à ses abeilles, pour préserver le fragile équilibre entre l’Homme et la nature.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe