Tennessee Williams

La ménagerie de verre Tennessee Williams traduit de l'américain par Jean-Michel DépratsParu le 13 mai 2004 Editeur Ed. théâtrales, Sur les instances pressantes de sa mère hystérique et anxieuse, Tom, magasinier dans une usine de chaussures, invite à dîner un collègue dans l'espoir qu'il tombera amoureux de sa soeur Laura, maladivement timide... Nouvelle traduction.

lire theatre
lire theatre © Radio France

Théâtre, roman, mémoires Tennessee Williams édition établie et présentée par Catherine Fruchon-Toussaintnouvelles versions théâtrales de Pierre LavilleRéunit La ménagerie de verreUn tramway nommé désirLa chatte sur un toit brûlantLa nuit de l'iguaneTennessee Williamstraduit de l'américain par Jean-Michel Dépratsadaptation Pierre LavilleLes carnets de TrigorineUne femme nommée MoïseMémoires Paru le 17 février 2011 Editeur R. Laffont

Traduit en français dès 1947, joué par Arletty, Jeanne Moreau, adapté par Jean Cocteau et par Françoise Sagan, l'oeuvre de T. Williams bouleverse avec des sujets intimes.Le centième anniversaire de la naissance de Tennessee Williams (1911-1983) est l'occasion de redécouvrir l'une des grandes voix de la littérature mondiale. Auteur d'une oeuvre abondante, Williams a connu la gloire tant sur scène qu'au cinéma. Ses textes ont été adaptés par les plus grands réalisateurs - Elia Kazan, qui a aussi monté quatre de ses pièces à Broadway, Joseph Mankiewicz, John Huston... - avec les plus grandes stars hollywoodiennes - d'Elizabeth Taylor et Katharine Hepburn à Paul Newman et Marlon Brando, dont la carrière fut lancée par le Tramway.Traduit dans notre langue dès 1947, joué par Arletty, Jeanne Moreau, adapté par Jean Cocteau et par Françoise Sagan, Tennessee Williams a été très tôt reconnu par la France où, aujourd'hui, la collection «Bouquins» lui rend hommage avec ce volume exceptionnel.Pour la première fois sont réunis sous la même couverture à la fois des pièces, mais aussi un de ses romans, Une femme nommée Moïse, ainsi que ses Mémoires. Pierre Laville a intégralement retraduit La Ménagerie de verre, Un tramway nommé Désir, Une chatte sur un toit brûlant et La Nuit de l'iguane. On peut aussi grâce à lui découvrir une pièce inédite, Les Carnets de Trigorine, écrite en 1981, soit deux ans avant la mort de Williams, à New York.Ce volume témoigne plus que jamais de la modernité de son oeuvre, faite d'une extrême sensualité et de passions amoureuses poussées à leur paroxysme, sur fond de solitude souvent désespérée.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.