Patrick Poivre d'Arvor

patrick poivre d'arvor
patrick poivre d'arvor © stock

Patrick Poivre d'Arvo r, journaliste, écrivain, présentateur pendant 23 ans du 20h de TF1, vient de publier "Seules les traces font rêver", un livre de souvenirs et de portraits, chez Robert Laffont.

Il est l'auteur d'une oeuvre riche d'une soixantaine de livres, depuis Les Enfants de l'aube , écrit à l'âge de 17 ans, jusqu'àL'Expression des sentiments , en passant par Elle n'était pas d'ici et Lettres à l'absente , en hommage à sa fille Solenn. Il a obtenu le prix Interallié en 2000 pourL'Irrésolu.

__

Son livre

Seules les traces font rêver -   Patrick Poivre d'Arvor
Seules les traces font rêver - Patrick Poivre d'Arvor © Robert Laffont

Seules les traces font rêver : souvenirs et portraits Paru le 4 avril 2013 ed. Robert LaffontCette autobiographie permet de découvrir la vie et les passions du journaliste, le visage et les souvenirs de ceux qu'il a interviewés, qu'ils soient écrivains (M. Duras, J.-M. G. Le Clézio, J.-E. Hallier), musiciens (J. Brel, G. Brassens ou M. Rostropovitch) ou figures d'espérance (soeur Emmanuelle, l'abbé Pierre, Jean-Paul II ou Mère Teresa).4e de couverture __ Présentateur vedette du journal télévisé pendant plusieurs décennies, Patrick Poivre d'Arvor compte depuis longtemps parmi les personnalités préférées des Français. C'est d'abord le grand journaliste qu'on retrouvera avec plaisir dans ce livre de souvenirs et de portraits. Mais aussi l'homme privé qu'on découvrira à travers le récit des multiples rencontres et passions qui ont marqué sa vie.

Avec élégance et sensibilité, PPDA se raconte en parlant avant tout des êtres qui ont le plus compté pour lui : sa famille, ses enfants, certains de ses confrères, les proches qui ont partagé ses bonheurs et ses enthousiasmes comme ses drames et ses épreuves.

Dans cet ouvrage empreint de nostalgie, il rend hommage à ses auteurs de prédilection, aux artistes, aux créateurs, aux sportifs, ainsi qu'aux hommes et femmes d'engagement qui l'ont façonné - de Saint-Exupéry à J.M.G. Le Clézio, d'Alain Mimoun à Éric Tabarly, de Rostropovitch à Pavarotti, de Marlène Dietrich à Isabelle Adjani, de Brel à Brassens et de soeur Emmanuelle à mère Teresa...

Il consacre aux acteurs majeurs de la vie politique internationale (Saddam Hussein, Kadhafi, Clinton...) et surtout française une place évidemment prédominante. Il dévoile ici, pour la première fois, ses relations personnelles avec Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, «ses» présidents dont il a scruté la personnalité et souvent reçu les confidences.

«Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver», écrit René Char qui a inspiré le titre de ce livre et lui donne ainsi son véritable sens.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.