Mathieu Terence

Mathieu Terence
Mathieu Terence © Virginie Luc

Essayiste, nouvelliste, poète et romancier français, Mathieu Terence se consacre très tôt à l'écriture. Il publie en 1996 un essai sur la mélancolie des palaces, Palace Forever, puis un an plus tard son premier roman, Fiasco, aux éditions Phébus.

Dans le Journal d'un cœur sec (Phébus), il se glisse dans la peau de Lord Henry Wotton, le mentor de Dorian Gray, proposant une sorte de suite au roman d'Oscar Wilde. Ce titre lui vaut de remporter le prix François Mauriac.

Il a aussi publié des essais Présence d’esprit (2009)__ ainsi que Petit Éloge de la joie (« Folio ») en septembre 2011.

Son dernier livre

La belle - Mathieu Terence
La belle - Mathieu Terence © Radio France

La belle

Paru le 6 mars 2013 Editions Grasset

«Qui est ma mort ? C'est à cette question que j'ai voulu répondre en traçant le portrait des différents visages qu'elle a eus pour moi depuis l'enfance. Récemment, je l'ai sentie me serrer d'un peu trop près : il me fallait reprendre mes distances en mettant des mots entre nous. Ce livre raconte une jeunesse, un passage à l'âge d'homme, une traversée de la mélancolie. L'art et l'amour y sont les plus sûrs moyens de transport. L'Andalousie, le lieu même du revivre. Son propos et son écriture furent conçus comme un seul et même exorcisme. »

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.