karine Silla
karine Silla © ED Plon

Karine Silla

Karine Silla est dramaturge, réalisatrice et scénariste. Sa pièce Le temps qui passe a été jouée au Théâtre des Mathurins. Monsieur est mort est son premier roman.

Son livre :

livre 1
livre 1 © Radio France

Monsieur est mortKarine Silla Paru le 21 août 2014 Editeur Plon

A la mort de son père, Vincent quitte l'Inde où il vit depuis quinze ans pour revenir à Paris. Telle une bombe à retardement, cette disparition fait resurgir du passé des traumatismes enfouis.Ce retour sera-t-il le déclencheur pour que se brisent enfin les tabous, que soient dévoilés les secrets et les non-dits familiaux ?Un roman sur la culpabilité, le pardon et le pouvoir de destruction du silence.

Alexandra Varrin

Alexandra Varrin
Alexandra Varrin © Thierry Rateau

Alexandra Varrin est née en 1985. Elle vit à Paris. Elle est l’auteur de Unplugged (2009), Omega et les animaux mécaniques (2010), J’ai décidé de m’en foutre (2011), C’est Maman qui a tué le Père Noël (2012), tous publiés aux Éditions Léo Scheer.

son livre :

livre varrin
livre varrin © Radio France

Une semaine dans la vie de Stephen KingAlexandra Varrin Paru le 3 septembre 2014 Editeur Léo Scheer,

Un troisième récit s’intercale alors : une immersion dans les livres fétiches du « maître ».Avec le même formidable talent de conteur que lui, Alexandra Varrin nous donne à lire Christine, Shining, Le Fléau, Ça, Misery, La Tour sombre , « pièce maîtresse de l’univers de Stephen King »… Autant d’univers et de personnages qui l’accompagnent et l’ont façonnée, jusqu’à sa vocation d’écrivain.Du 12 au 16 novembre 2013, Stephen King est à Paris, pour la première fois de sa carrière, à l’occasion de la parution de Docteur Sleep – « suite » de, trente-six ans après, Shining . Au cours de cette semaine, il s’agit d’assister aux cinq rendez-vous prévus : Alexandra Varrin n’en manquera pas un seul. D’abord, une conférence de presse pour plus de 300 journalistes à laquelle, en remuant ciel et terre, elle réussit à participer. Le deuxième rendez-vous estune séance de dédicaces à la librairie MK2 Bibliothèque, devant laquelle des aficionados venus de toute l’Europe dorment, depuis la veille.Vient ensuite l’émission de François Busnel, La Grande Librairie : une heure entièrement consacrée à l’écrivain, Alexandra Varrin est dans le public. Le lendemain, elle fait partie des élus qui, à la suite d’un jeu-concours portant sur l’œuvre de King, s’entretiennent avec lui dans l’émission que Le Mouv’ lui consacre. Cette semaine enchanteresse se termine enfin par une lecture-conférence organisée au Grand Rex. Ces instants privilégiés sontl’aboutissement d’une quête identitaire commencée à l’âge de 10 ans, quand Alexandra Varrin a découvert pour la première fois un livre de Stephen King. Fille d’une mère excentrique et d’un père inconnu, élevée par ses grands-parents, elle était une enfant précoce, mal dans sa peau. La peur qui l’étreignait au contact des autres l’obligeait à vivre en solitaire.Jusqu’au jour où King lui a ouvert les portes du monde extérieur, en lui transmettant des principes et des valeurs qui l’ont aidée à se construire. Sa personnalité est aujourd’hui délimitée par lui ; pour preuve, les tatouages, en référence à son œuvre, dont elle constelle son corps.

MÉMOIRES D’ÉCRIVAINS ( Fiction )

Paul Verlaine - 3ème Tableau :

« Le jour où la passion pour Rimbaud devint insupportable »

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.