Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud - 1er Tableau
Arthur Rimbaud - 1er Tableau © Wikimedia Commons

Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille.Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans. Lui, pour qui le poète doit être « voyant » et qui proclame qu'il faut « être absolument moderne », renonce subitement à l’écriture à l'âge de vingt ans.Ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires le poussent à choisir une vie aventureuse, dont les pérégrinations l’amènent jusqu’au Yémen et en Éthiopie, où il devient négociant, voire explorateur. De cette seconde vie, ses écritures consistent en près de cent quatre-vingts lettres (correspondance familiale et professionnelle) et quelques descriptions géographiques[1].Bien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures considérables de la littérature française.

Ses livres :

cents poemes
cents poemes © Radio France

Cent poèmes de A. Rimbaud édition et iconographie Jean-Baptiste Baronian Paru le 31 octobre 2012 Editeur Omnibus

100 poèmes d'Arthur Rimbaud accompagnés de fac-similés, de chefs-d'oeuvre de la peinture et de dessins d'époque.Tout se passe comme si Rimbaud et son oeuvre littéraire - une oeuvre littéraire qui n'excède pas les deux cent cinquante pages ! - demeuraient « hors de toute littérature », selon la belle expression du critique Félix Fénéon, formulée dès 1886.C'est-à-dire sans équivalent.Sans ascendance et sans descendance.Oui, bien sûr, on peut toujours comparer ses poèmes en vers et en prose à ceux de la plupart de ses devanciers, de ses contemporains et de ses successeurs en France, au XIXe siècle et au XXe siècle.Oui, bien sûr, on peut toujours trouver, ici et là, des points de convergence avec telle ou telle oeuvre. D'ailleurs, depuis des décennies et des décennies, depuis la fin tragique de Rimbaud à l'âge de trente-sept ans, après s'être arraché contre son gré du Harar et être rentré au pays, les exégèses et les commentaires allant en ce sens n'ont pas cessé de fleurir.Jusqu'à former une gigantesque bibliothèque.À constituer un domaine spécifique baptisé le rimbaldisme.Et après ?Et quand bien même ?« Hors de toute littérature. »Inouï de constater à quel point les propos de Félix Fénéon n'ont rien perdu de leur pertinence et de leur acuité !À croire qu'ils sont devenus un algorithme.Une suprême et éclatante évidence.Les extraordinaires poèmes d'Arthur Rimbaud, qu'ils soient écrits en vers ou en prose, fourmillent d'images rares et étonnantes, les unes réalistes à souhait, les autres surnaturelles, mystérieuses, et même parfois des plus abstraites.Cet album est une manière de défi : mettre en équation cent poèmes de celui que Paul Verlaine a appelé « l'homme aux semelles de vent » et des chefs-d'oeuvre de la peinture, connus ou méconnus, les uns comme des évidences, les autres comme de stupéfiantes révélations.

manuscrit
manuscrit © Radio France

Les manuscrits d'Arthur Rimbaud : l'intégrale Claude Jeancolas Paru le 12 septembre 2012 Editeur Textuel,

Rassemble des fac-similés de l'ensemble des poèmes de A. Rimbaud, avec quatre poèmes ne figurant pas dans l'édition précédente, et un rapport sur l'Ogadine, quand Rimbaud se faisait géographe et explorateur.Tout Rimbaud poète est là, dans son écriture. L'émotion est exaltée par la complicité qui naît avec cet extraordinaire ensemble de fac-similés.Les dernières collections privées ont désormais renoncé au secret. Cette édition est donc définitive : elle contient non seulement de nouveaux textes (Qu'est-ce pour nous mon coeur, Michel et Christine, Plates-bandes d'Amarante, Honte) mais aussi de nombreuses variantes. Nous reproduisons aussi pour la première fois le Rapport sur l'Ogadine car il est un exemple fondamental de la nouvelle « oeuvre » que Rimbaud avait voulu construire en corne de l'Afrique : travail rigoureux, description objective, précision « scientifique ». Le trait maîtrisé révèle les tensions intérieures, les enfermements, la violence à soi-même, en soi-même. La magie de Rimbaud et son drame.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.