Diane de Selliers - éditrice

Diane de Selliers
Diane de Selliers © Diane de Selliers

Les éditions Diane de Selliers sont une maison d’édition de livres de luxe, spécialisée dans l’art et la littérature illustrée, fondée en 1992. Elle publie chaque année un ouvrage dans sa collection « Les Grands Textes de littérature illustrés par les plus grands peintres » et une réédition dans La petite collection.

http://www.editionsdianedeselliers.com/unepage-home-home-1-1-0-1.html?PHPSESSID=02d4b8c661e1baf8a4c9289423d553c3

à propos de :

livre erasme
livre erasme © Radio France

Eloge de la folie : illustrée par les peintres de la Renaissance du Nord Érasme traduit du latin par Claude Blumtexte Yona Pinsonpréface Jean-Christophe SaladinParu le 17 octobre 2013 Disponible, Broché 195,00 EUR Editeur D. de Selliers

Genèse et résumé Composée en 1509 au cours d’un voyage de l’Italie vers l’Angleterre, publiée trois ans plus tard, L’Éloge de la folie est dédié à Thomas More dont le nom sert de prétexte à Érasme pour élaborer un jeu de mots entre « More » et Moria (folie en grec). Cet humour spirituel imprègne le texte dès le début et conduit le lecteur sur de fausses pistes. Faux sermon ou vraie satire, discours sage d’un fou ou discours fou d’un sage, le texte est sujet à d’innombrables interprétations mais n’en demeure pas moins une illustration parfaite du principe d’Horace : « plaire et instruire ».Bien que riche en digressions, ce court texte peut se décomposer en deux temps. S’adressant dès le début au lecteur, la Folie se plaint de l’ingratitude des hommes : pas un n’a fait son éloge alors qu’elle-même leur prodigue tant de bienfaits et que tous se plaisent en sa compagnie. La Folie entreprend donc son propre plaidoyer.Fille de la Richesse et de la Jeunesse, de haute naissance et bien entourée, la Folie rayonne sur les plus jeunes comme sur les plus vieux. Elle étend son empire en matière de séduction et d’amour, en amitié et dans la guerre. Puis, sans rompre avec sa légèreté moqueuse, la Folie passe en revue la folie de chacun: maîtres d’école et grammairiens, qui ne sont que de faux érudits, jurisconsultes, médecins, philosophes, poètes et théologiens. Les moines, les prêtres et le haut clergé ne sont pas oubliés. Nul doute possible, la folie est bel et bien l’apanage de l’humanité et il est sage de ne pas l’ignorer, ainsi la Folie clôt-elle son « fatras de paroles ».En parfait connaisseur des textes antiques, Érasme reprend explicitement l’héritage des Anciens, notamment de l’auteur satirique grec Lucien. Il fait fréquemment référence à Ovide, Homère, Platon, Socrate, mais aussi à la Bible et à ses propres Adages. Son oeuvre est également à rapprocher de La Nef des fous de Sébastien Brant. Ce poème satirique, publié en 1494, énumère les vices humains en les incarnant chacun par un fou.À l’aube de l’humanismePublié à Paris en latin en 1511, L’Éloge de la Folie est un texte caustique. La Folie personnifiée interpelle le lecteur et, sous couvert de montrer les bienfaits qu’elle prodigue à l’humanité, critique avec une ironie mordante les travers sociaux, politiques, religieux du monde. Aucune institution, aucun dogme n’échappent à son jugement. Érasme annonce à travers son discours les troubles religieux à venir, ainsi que les grands débats politiques et philosophiques qui animeront le XVIe siècle.Une portée intemporelle Aujourd’hui plus que jamais, L’Éloge de la folie garde toute son ironie, sa saveur et sa pertinence.Au-delà de son humour, ce texte sans concession nous interroge sur la nature humaine, les raisons de nos agissements et la légitimité des fondements de la société. Érasme nous incite à réfléchir sur l’importance de l’humilité, de la simplicité et de la tolérance dans un monde où l’égo et les particularismes sont omniprésents.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.