Tennessee Williams

livre un tramwy
livre un tramwy © Radio France

Un tramway nommé désir

Tennessee Williams traduit de l'américain par Paule de Beaumont, Jacques Guicharnaud, Robert PostecParu le 3 juin 2003 Editeur 10-18

Dans un appartement minable de La Nouvelle-Orléans, Stella Du Bois, descendante d'une vieille famille aristocratique, vit avec son mari Stanley Kowalsky, un Polonais pour les beaux yeux duquel elle a abandonné la plantation familiale.Survient Blanche, la soeur de Stella: une créature de feu et de chair. Ce ménage à trois diabolique a fait le triomphe que l'on sait dans le monde entier de la plus célèbre des pièces de Tennessee Williams, adaptée à l'écran avec Marlon Brando et Vivien Leigh.

une femme nommée moise
une femme nommée moise © Radio France

Une femme nommée Moïse Tennessee Williams traduit de l'américain par Francis LedouxParu le 2 décembre 1999 Editeur 10-18

Le narrateur a trente ans, vit dans un entrepôt avec son amant et consigne dans des cahiers les conversations qu'il a avec une femme peintre, mystique et fauchée, nommée Moïse. Un roman déchirant et ironique, noir et bizarre, dans lequel Tennessee Williams se met en scène sous les traits d'un écrivain raté et distingué, homosexuel malheureux, hanté par l'enfance et l'amour perdu.Drogue, homosexualité, Greenwich Village, il y a dans Une femme nommée Moïse tous les ingrédients de certains best-sellers. Il y a surtout cette manière froide et pourtant attendrie de Tennessee Williams pour décrire et aimer ces paumés qui flottent dans New York : mais Moïse est à Sucre d'orge ce que la dope est au bourbon - finis les petits jeux pervers du Sud et les verts paradis dans cette ville glaciale : place au sexe et à la mort dans la cruauté du quotidien de Babylone.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.