Arthur Rimbaud

Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille.Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans. Lui, pour qui le poète doit être « voyant » et qui proclame qu'il faut « être absolument moderne », renonce subitement à l’écriture à l'âge de vingt ans.Ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires le poussent à choisir une vie aventureuse, dont les pérégrinations l’amènent jusqu’au Yémen et en Éthiopie, où il devient négociant, voire explorateur. De cette seconde vie, ses écritures consistent en près de cent quatre-vingts lettres (correspondance familiale et professionnelle) et quelques descriptions géographiquesBien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures considérables de la littérature française.

pocket
pocket © Radio France

Une saison en enferIlluminationsSuivi de Un choix de lettres Arthur Rimbaud édition Dominique NoguezParu le 6 avril 2010 Editeur Ed. du Sandre,

Rassemble 2 des plus grands textes de Rimbaud ainsi qu'un recueil de ses lettres les plus éclairantes du point de vue poétique.Prends garde, lecteur. Avec ce petit livre, te voici dépositaire de deux des plus grands textes de toutes les littératures, de ces textes qui peuvent suffire à presque toute une vie - à l'adolescence, bien sûr, période des ferveurs et des colères, des ruptures, des résolutions, des commencements et des recommencements, puis à toutes celles d'ensuite, jusqu'à la fin, à chaque fois du moins que tu y consentiras à l'exceptionnel, fête et gloire, rêves et visions, dimanche de la vie et des mots, ce qu'on appelle «poésie».

espic
espic © Radio France

Illuminations Arthur Rimbaud préface Jean-Michel EspitallierParu le 4 juin 2009 Editeur Pocket,

Publiés pour la première fois en 1886, dans une édition établie par Paul Verlaine, à l'insu de Rimbaud qui se trouvait en Abyssinie, ces poèmes en prose marquent la fulgurance et l'intensité de l'univers d'un jeune homme de 18 ans.À son existence maudite de voyant, de voyou, de météore, Une saison en enfer semblait lancer un dernier adieu. La fête était finie. Avec les Illuminations, Rimbaud, à vingt ans, écrit le dernier acte de son «opéra fabuleux», le plus énigmatique. En fixant ses délires et ses vertiges, il ouvre les portes de l'inconscient et de l'inconnaissable, il transfigure ses visions, invente le surréalisme, les villes du futur, prophétise l'ère atomique.Les dernières lueurs du «voleur de feu» créent un spectacle total mélangeant l'épopée, la chanson, le cirque, tous les genres et tous les styles. Les Illuminations annoncent un nouveau monde, qui est finalement le nôtre.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.