Frédérique Deghelt

Frédérique Deghelt
Frédérique Deghelt © J'ai lu

Après avoir été journaliste et réalisatrice de télévision, Frédérique Deghelt consacre désormais tout son temps à l'écriture. Elle est notamment l'auteur chez Actes Sud de La vie d'une autre, vendu à 140 000 exemplaires et porté à l'écran par Sylvie Testud avec Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz, La Grand-mère de Jade, vendu à 60 000 exemplaires aux Éditions J’ai lu, La Nonne et le Brigand ou encore Les Brumes de l'apparence (2014).

Son dernier livre :

livre deghelt
livre deghelt © Radio France

L'oeil du prince Frédérique Deghelt Paru le 3 septembre 2014 Editeur J'ai lu,

Années 1980 : Mélodie, une jeune Cannoise, commence son journal intime. 1964 : Yann, un Français habitant New York, semble avoir laissé sa vie derrière lui. Vingt ans plus tard à San Francisco, Benoît voit son couple se déliter alors même que sa carrière de pianiste connaît une envolée. Pendant la Seconde Guerre mondiale, deux résistants, Alceste et Agnès se découvrent amoureux grâce à leur correspondance. Celle-ci sera ouverte, un demi-siècle plus tard, par une vieille dame aux pensées habitées par les hommes qu'elle a aimés.Cinq voix s'élèvent à travers le temps et l'espace pour tenter de saisir leur chance, de comprendre leur vie, de mettre des mots sur le sentiment amoureux. Destin, hasard ou fatalité, un seul être peut savoir ce qui les lie : le lecteur.

MÉMOIRES D'ÉCRIVAINS

Anaïs Nin - 1er Tableau - Biographie romancée

"Ce jour où son père lui dit qu’elle était laide"

Le coup de cœur de Brigitte Kernel

Théâtre : "Comment vous racontez la partie" au Théâtre du Rond Point jusqu'au 6 décembre

affiche la partie
affiche la partie © Radio France

Texte et mise en scène Yasmina Reza avec Zabou Breitman, Romain Cottard, André Marcon en alternance avec Michel Bompoil avec Dominique Reymond

Mes sentiments personnels n’ont pas d’intérêt...Nathalie Oppenheim, écrivain, découvre la salle polyvalente de Vilan-en-Volène où elle est invitée à lire des extraits de son dernier roman Le Pays des lassitudes. Roland, responsable culturel, l’accueille. Rosanna Ertel-Keval, enfant du pays devenue une critique littéraire renommée, l’interroge en public. Mais la romancière, mal à l’aise, préfèrerait parler d’autre chose. Elle esquive les questions. Commenter son œuvre représente pour elle une épreuve et provoque bientôt le doute, l’inconfort. L’affrontement sourd qui se joue dans l’air mélancolique de l’espace polyvalent change de nature lorsqu’arrive le maire…Écrivain et auteur de théâtre, Yasmina Reza a connu en trente ans de carrière tous les succès possibles. Ses pièces sont jouées à travers le monde et ont remporté les prix les plus prestigieux. Parmi elles, Art, Une pièce espagnole, Trois versions de la vie, ou Le Dieu du carnage devenu Carnage pour Roman Polanski. Elle écrit ici une pièce sur la littérature et l’écrivain. « C’est une interrogation qui est mise en abîme », explique-t-elle. Yasmina Reza compose un quatuor à l’écriture ciselée pour voix en quête de sens et de rôles. Elle met en scène ces quatre figures opposées, les livre à des rapports de force élégants. Lors d’un combat cruel et raffiné, elle pointe les contradictions du créateur en proie à tous les malentendus afférents à la médiation de son œuvre. Pierre Nottehttp://2014-2015.theatredurondpoint.fr/saison/fiche_spectacle.cfm/183758-comment-vous-racontez-la-partie.html?touteladistrib

Yasmina Reza est auteur aussi de :

livre tuil
livre tuil © Radio France

Heureux les heureux Yasmina Reza Paru le 2 janvier 2013 Editeur Flammarion

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.