Tatiana de Rosnay

Tatiana de Rosnay
Tatiana de Rosnay © David Ignaszewski / Koboy

Tatiana de Rosnay est née le 28 septembre 1961, à Neuilly-sur-Seine. Elle se décrit comme étant "franglaise". Elle a été élevée à Boston et à Paris. Son père est français d'origine russe, sa mère, anglaise. Tatiana a écrit son premier roman dans sa langue maternelle, l’anglais, à l'âge de 11 ans, sur un cahier Clairefontaine. Après des études littéraires en Angleterre, à l’université de East Anglia, Tatiana a travaillé à Paris comme journaliste, pour Vanity Fair, Psychologies, ELLE et le JDD. Elle a publié son premier roman, L'Appartement témoin, en 1992. Depuis, elle a publié onze romans en France, dont Elle s'appelait Sarah, vendu à neuf millions d'exemplaires dans le monde. Tatiana aime le bleu turquoise, les voyages, le rire, les figuiers, Mozart, Emile Zola, Virginia Woolf et la musique disco. Sa romancière préférée est Daphné du Maurier. Elle vit à Paris avec sa famille. Bibliographie :

  • A L'encre russe, EHO 2013
  • Spirales, Le Livre de Poche, 2013
  • Amsterdamnation et autres nouvelles, Le Livre de Poche, 2014
  • Rose, EHO 2011, Le Livre de Poche 2012
  • Le coeur d’une autre, Le Livre de Poche 2011
  • Le voisin, EHO 2010, Le Livre de Poche 2011 Boomerang, EHO 2009, Le Livre de Poche, 2010
  • La Mémoire des Murs, EHO 2008, Le Livre de Poche 2010
  • Elle s'appelait Sarah, EHO 2007, Le Livre de Poche 2008 Moka, 2006 Plon, Le Livre de Poche 2009
  • Le dîner des ex, 1996 Plon (épuisé)
  • Mariés, pères de famille, 1995, Plon (épuisé)
  • L’appartement témoin, 1992, Fayard, J'ai Lu 2010

Son dernier livre

A l'encre russe - tatiana de Rosnay
A l'encre russe - tatiana de Rosnay © Radio France

A l'encre russe Tatiana de Rosnay traduit de l'anglais par Raymond ClarinardParu le 21 mars 2013Ed. Héloïse d'Ormesson

À vingt-quatre ans, renouvelant son passeport, Nicolas Duhamel découvre que son père, marin disparu en mer alors qu’il était enfant, n’est pas le fils de Lionel Duhamel et s’appelle en fait Koltchine. Nicolas s’interroge : pourquoi sa famille a-t-elle entretenu un tel mensonge ?Affecté par ces révélations, il se lance sur la piste de ses origines, jusqu’à Saint-Pétersbourg. De cette enquête naît un roman, publié sous le pseudonyme de Kolt, qui rencontre un succès aussi inattendu que phénoménal. Après trois ans sous les feux des médias, d’Oslo à Singapour, celui qui se nomme désormais Nicolas Kolt séjourne avec sa fiancée dans un hôtel de rêve sur la côte toscane. Grâce à son livre, il pense en avoir fini avec les fantômes du passé. Pourtant, au cours de sa villégiature dans ce paradis pour happy few, Nicolas verra s’accumuler orages et périls, défiler sa vie et se jouer son avenir.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.