Philippe Djian

Philippe Djian
Philippe Djian © Catherine Helie /Gallimard

Philippe Djian est né en 1949 à Paris. Il a exercé différents métiers : pigiste, il a vendu ses photos de Colombie à l'Humanité Dimanche, ses interviews de Montherlant et de madame Louis-Ferdinand Céline au Magazine Littéraire , collaboré à Détective ; péagiste, magasinier, vendeur, écrit des chansons pour Stephan Eicher et se produit avec lui sur scène. Il a vécu aux États-Unis, en Italie, en Suisse et vit désormais en France.

Son premier livre 50 contre 1 a été publié chez BFB (Bernard Fixot Barrault) en 1981.Bleu comme l'enfer a été adapté à l'écran par Yves Boisset, 37° 2 le matin par Jean-Jacques Beineix, Impardonnables par André Téchiné en 2011 et Incidences par Jean-Marie et Arnaud Larrieu en 2014 sous le titre L’amour est un crime parfait .

http://www.philippedjian.com/

Son livre :

cheri cheri
cheri cheri © Radio France

__

__

__

__

__

Chéri-chéri de Philippe Djian Paru le 9 octobre 2014 Editeur Gallimard,

Denis a la quarantaine. Le jour, il mène une vie tranquille d'écrivain et de critique fauché. La nuit, il s'appelle Denise et danse dans un cabaret - même sa femme Hannah ne trouve rien à y redire.Jusqu'au jour où ses beaux-parents décident d'emménager juste en dessous de chez lui... Paul, son beau- père, révulsé par l'excentricité de son gendre, a bien l'intention de le faire changer. Et en bon mafieux, il croit savoir comment y parvenir. Quant à Veronica, sa belle-mère, c'est tout le contraire : il lui plaît beaucoup, un peu trop même.

Denis pourrait facilement tirer un roman de cet encombrant voisinage, mais pour l'heure, il va devoir surtout sauver sa peau...

en marge
en marge © Radio France

Philippe Djian : en marges : biographie par David Desvérité préface de Virginie DespentesParu le 2 octobre 2014 Editeur Castor astral,

Biographie de l'écrivain, qui a une connu la notoriété en 1986 avec l'adaptation cinématographique de son roman 37°2 le matin. Tour à tour romancier, dramaturge, parolier, scénariste, traducteur ou chroniqueur pour la presse, il se définit comme un passeur.

MÉMOIRES D'ÉCRIVAINS

Truman Capote - 2e Tableau - Biographie romancée

“Le jour où l'amant de ma mère voulut l'étrangler devant moi”

Le coup de cœur de Brigitte Kernel

Au théâtre, George Sand, ma vie, son œuvre - du Jeudi au Samedi

affiche piece george sand
affiche piece george sand © Radio France

Mise en scène par Alex Lutz, habillée par Jean-Paul Gaultier, accompagnée de deux musiciens, Didier Massein au piano et à la guitare, et Gérald Elliott (avec en alternance David Richard) à l'accordéon,Caroline Loeb interprète les chansons qu'elle a co-écrites spécialement autour deGeorge Sand .

Installée dans sa maison d'enfance, Caroline Loeb écrit son journal ; elle y consigne les difficultés à créer le spectacle sur George Sand que lui a commandé son producteur. Pendant qu'elle se débat avec ses livres et ce personnage exceptionnel, tour à tour écrivaine, femme engagée, amoureuse, muse de la révolution de 1848, passionnée de tout, la vie de Caroline continue. Sa mère, soudainement amoureuse à soixante dix ans passés, et sa fille en pleine rébellion adolescente l'accaparent, son producteur s'inquiète, et l'argent manque.Avec une belle émotion et un humour irrésistible Caroline Loeb nous parle de son amour pour la littérature, pour la création, pour la musique, et de la complexité d'être une artiste à part entière et une femme d'aujourd'hui.

http://www.theatredugymnase.com/spectacle-520

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.