Déborah Dupont a fouiner dans la littérature qui concerne la cuisine aphrodisiaque et a dénicher ce petit opuscule de Maït Foulkes, spécialiste de la cuisine asiatique.

En Asie, les littératures médicales, philosophiques et érotiques témoignent depuis toujours de la préoccupation très masculine de se procurer le meilleur aphrodisiaque possible. 

Maït Foulkes décrit les Indes galantes à base de gui, de yaourts, de cardamome notamment. Les nuits de Chine, ciboule, nids d'hirondelles. Les frissons nippons à base de saké. 

Un chapitre est dédié au ginseng. Un autre aux épices. 

La recette du jour est extraite du chapitre "Bestiaire de la luxure"

Rognons de veau aux huîtres et au gingembre (Viêtnam) 

Recette extraite de La cuisine aphrodisiaque de Maït Foulkes, Editions Philippe Picquier, 12€

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 beaux rognons de veau
  • 20 huîtres décoquillées
  • 2 cuillères à soupe de gingembre frais haché fin
  • 2 cuillères à café d’ail haché fin
  • ½ cuillère à café de piment frais haché très fin
  • 100 g de gingembre confit
  • 10 cl de vin blanc
  • 10 cl de sauce d’huîtres

La veille, coupez le gingembre confit en fine julienne et laissez-le mariner toute la nuit dans le vin blanc.

Parez les rognons en conservant la graisse qui les enveloppe. Coupez-les en dés de 3 cm environ.

Faire fondre la graisse des rognons dans un wok ou dans une grande poêle. 

Saisissez le gingembre, l’ail, le piment et les dés de rognons à feu vif.

Ajoutez les huîtres.

Déglacez avec la sauce d’huîtres et le vin blanc de la marinade. Ajoutez enfin la julienne de gingembre confit.

Dégustez et attendez les effets secondaires.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.