Pardonnable impardonnable
Pardonnable impardonnable © J'ai lu / J'ai lu

Le pardon, les secrets de famille et le sort d'un enfant, c'est "Pardonnable, impardonnable" de Valérie Tong Cuong chez J'ai Lu.

Milo à 12 ans. Il est sage, plein de vie et adore sa tante Marguerite. Alors ce jour-là, délaissant les devoirs de vacances, les voilà parti faire du vélo dans la campagne et faire la course. Pendant ce temps, les parents de l'enfant et sa grand-mère sont chez le notaire. La maison de vacances, c'est Céleste qui la reçoit en donation, sans que marguerite ne soit au courant. A la sortie de cette transaction secrète, le coup de fil arrive. Milo a eu un grave accident. Le poids de la culpabilité de Céleste et Lino, les parents, va être énorme. Et ce ne sera pas le seul fardeau. Les secrets et les haines vont empoissonner leurs vies. Jusqu'à présent chacun avait étouffé ses ressentiments. Mais le drame ravive tout.

Milo va sortir du coma et se rééduquer; comme la famille.

Mais y-a-t-il vraiment des comportements pardonnables?.

Ce roman est un roman de rédemption. Si Céleste, Lino, Jeanne et Marguerite se déchirent on pourrait dire que c'est pour leur bien. Jeanne est une mère possessive, entière et qui fait la différence entre ses filles qu'elle a élevées seule. Céleste, elle, prend toujours tout sur elle et veut arranger tout le monde. Marguerite parait superficielle, intéressée à son bonheur et accapare Milo. Lino, lui est méprisé par sa belle-mère mais adore Céleste pourtant un secret le mine et lui fait honte. Milo, l'enfant, a servi jusqu'à présent à éviter à chacun d'être lucide et franc.

Valérie Tong Cuong met le doigt dans les plaies mais n'oublie pas le baume.

C’est un roman lumineux malgré le chemin périlleux pour arriver au pardon

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.