Thierry Bourcy c'est l'auteur de la formidable saga de Célestin Louise, poilu de 14 et inspecteur de police. Mais ici pas de crime ou peut-être celui de négliger ce moment privilégié ou comme il le dit à travers la gourmandise on se console de la nuit qui s'en est allée en célébrant le jour qui vient. Ce petit ouvrage est la suite d'un petit déjeuner copieux organisé par une maison d’Edition. Thierry Bourcy qui vantait cet agréable moment a été pris au mot par l'éditeur. Du coup, il a ouvert la porte à ses souvenirs, l'enfance, les bons ou mauvais matins de l'adolescence puis il s'est intéressé à la façon dont chacun d'entre nous passe ce cap matinal. Une info c'est la confiture qui fédère notre petit-déjeuner. C'est aussi un petit livre érudit qui entre les lignes des auteurs va chercher comment leurs personnages petit-déjeunent. Enfin il nous emmène dans 14 pays différents avec de courtes histoires. De petites nouvelles ou vous apprendrez comment on dit petit-déjeuner en Islandais grâce un très célèbre jeu radiophonique qui nous concerne, comment un repas du matin peut sauver la vie, en Australie et comment un café à la terrasse du Marthino à Lisbonne transcende l'existence de Dieu. Thierry Bourcy nous fait prendre conscience qu'il ne faut pas commencer une journée sans cette pause, ce temps suspendu où l'on peut décider de l'humeur du jour. On cherche nos propres souvenirs, comment pour nous aussi il a changé depuis notre petite enfance, comment les saveurs ont évoluées ou se sont perdues. Et après un questionnaire auquel on prend plaisir à répondre on se dit que, dans un bistrot avec des amis, seul un matin d'hiver, avec l'être aimé ou face à un inconnu au petit matin, on ne vivra plus sans le savourer. Merci à Thierry Bourcy pour ces bons moments à venir.

Petit éloge du petit déjeuner de Thierry Bourcy
Petit éloge du petit déjeuner de Thierry Bourcy © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.