Armistead Maupin, Franciscanais à partir des de 1971, est l'auteur de la série de romans "Les Chroniques de San Francisco". L'histoire met en scène Anna Madrigal, propriétaire du 28 Barbary Lane. Cette adorable matriarche protège les "chats errants" qu'elle recueille.

Ashley Park et Christopher Larkin dans la série diffusée sur Netflix
Ashley Park et Christopher Larkin dans la série diffusée sur Netflix © Alison Cohen Rosa/Netflix

En 1976, Armistead Maupin vit à San Francisco depuis cinq ans. L'auteur commence à publier ses chroniques dans les pages du San Francisco Chronicle.

Le quotidien diffuse cette comédie fantaisiste qui trouve le succès auprès du grand public. Deux ans plus tard, les chroniques sont compilées et les deux premiers volumes sont créés.

La série de romans "Les Chroniques de San Francisco", qui a pour titre original "The Tales of The City" est désormais un classique de la littérature homosexuelle et un phénomène mondialement connu.

Une histoire drôle et touchante

28 rue Barbary Lane, Anna Madrigal tient une pension de famille. Elle y accueille tout ceux qui n'ont nulle part où aller : "les chats errants". La matriarche est réputée pour son inépuisable bonté et sa superbe culture personnelle de marijuana. 

Mary-Ann Singleton, une jeune femme naïve issue d'une petite ville de Cleveland ennuyeuse, débarque à San Francisco. Elle espère y vivre une vie plus palpitante. Elle s'installe au 28 Barbary Lane où elle rencontre entre autres Mona, une jeune bisexuelle  sans emploi et Michael, un homosexuel en quête du grand amour.

D'icône gay à icône

En 1976, mentionner ouvertement l'homosexualité auprès du grand public, même dans une ville aussi libérale que San Francisco, n'est pas de l'ordre de l'habituel. Pourtant ces chroniques racontent avec humour et légèreté l'histoire d'hommes trompant leurs femmes avec d'autres hommes.

Très vite, la série de romans gagne le cœur du lectorat homosexuel mais aussi du grand public. Devenu un phénomène mondial, elle est adaptée en 1993 en feuilleton télévisée, puis réadaptée en 2019 sur Netflix.

Les Chroniques de San Francisco est paru en 1998 chez Passage du Marais, et en 2000 au format poche chez 10/18.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.