Alchimie, sorcellerie, meurtres et médecine, un cocktail des plus addictifs dans le Paris de 1587.

Un livre de sorts ouvert, de la fumée magique, des herbes, des outils de sorcellerie et du thé
Un livre de sorts ouvert, de la fumée magique, des herbes, des outils de sorcellerie et du thé © Getty / Dina Belenko Photography

Dans "Le souffleur de cendres" chez 10/18, nous retrouvons le commissaire Jean du Moncel, pour une nouvelle aventure au plus proche de Henri III. C'est un réel plaisir de retrouver Jean et son amour, la mystérieuse Sybille Le noir, fille d'un célèbre alchimiste, enfuit pour Prague. Cette fois Jean, Sybille et leur petit garçon Julien, vont être la cible d'un tueur sans pitié et ce ne sera pas le seul tourment. Alors que la glace fige l'eau de la Seine, plusieurs corps sont découverts dans le quartier des marchands. Un couple de commerçants, les Lambert, est exécuté. Leur commis est tué dans les geôles même du Chatelet et un commissaire est laissé pour mort. Même le roi est menacé : une figurine de cire est découverte à son chevet, piquée d'aiguilles. Jean va devoir dénoué le mystère et arrêter ce Maitre à l'origine de cette série d'assassinats, alors que sa bien-aimée Sybille doit se réfugier à la cour des miracles pour sauver sa double vie, elle qui se déguise en homme pour exercer sa passion, son métier de médecin pour sauver les plus pauvres. Ce qu'il y a de plus dans l'écriture de Viviane Moore, c'est qu'elle sait nous installer dans ce 16eme siècle comme si nous y avions toujours vécu. La vie quotidienne est, avec elle, parfaitement rendu : habillement, habitudes alimentaires, vies des petits comme des grands, ambitions, métiers, nous sommes au familier des personnages. Et du coup bien sûr, ce qui leur arrive, nous touche, nous inquiète, nous intrigue. Difficile de lâcher le roman, avec Viviane Moore c'est à chaque fois pareil. Et il y a ce savoir sur l'alchimie, la médecine du temps d'Ambroise Paré. Enfin il y a la condition des femmes. Depuis le premier opus de cette série c'est le combat de Sybille, elle qui veut être médecin, une profession interdite aux femmes à cette époque et pour longtemps encore. Sybille est une femme moderne comme on croisait même au 16eme siècle. Les chapitres courts donnent un rythme sans faille a l'histoire a ce roman historique de grande qualité et prenant de bout en bout. 

Le conseil lecture en plus

Au cinéma cette semaine est sorti " Le bonhomme de neige" de Tomas Alfredson avec Michael Fassbender d'aprés le roman de Jo Nesbo. L'occasion de lire ou de relire le roman paru chez Folio policier.Et le roman est vraiment un thriller glaçant. On retrouve le détective Harry Hole, héros récurrent de Nesbo. Comme l'indique le titre, le tueur que traque Harry laisse comme signature un bonhomme de neige. Harry et son équipière Katrine enquêtent sur une série de disparitions qui coïncident avec l'arrivée de l'hiver et de la neige. Le tueur va les narguer et même les prendre au piège de son imagination démoniaque. Pas certain que fassiez cette année un bonhomme de neige dans votre jardin après la lecture de ce roman particulièrement efficace et inquiétant.                
 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.