Retour sur la vie tumultueuse d’un compositeur fantaisiste, en compagnie du journaliste de France Info Jean Leymarie : "Les parapluies d’Erik Satie" de Stéphanie Kalfon dépeint la vie de bohème du pianiste.

"Les parapluies d’Erik Satie", de Stéphanie Kalfon (Folio)
"Les parapluies d’Erik Satie", de Stéphanie Kalfon (Folio) © Getty / Fine Art Images/Heritage Images

En 1901, le pianiste Erik Satie a 34 ans. Il s’apprête à passer les 23 prochaines années de sa vie dans une chambre minuscule à Arcueil, en banlieue parisienne. Depuis sa jeunesse il se rebelle contre la contrainte, en particulier contre celle du conservatoire : « Les compositeurs ne doivent pas être esclaves des règles ! ». 

"Les parapluies d'Eric Satie", de Stéphanie Kalfon chez Folio

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.