Depuis Gradignan en Gironde près de Bordeaux, pour le salon Livre en poche qui se tient tout le week-end.

Le parrain de cette année est Harlan Coben. Et parmi les invités, l'auteur espagnol José Carlos Somoza, auteur de " La Théorie des cordes" et dont le premier roman " Daphné disparue" vient de sortir chez Babel.

José Carlos Somoza aime emmener ses lecteurs dans des labyrinthes. Et on aime beaucoup le suivre. Chez Somoza un chapitre qui commence ne finit jamais comme on l'attend. "Daphné disparue" nous raconte la vie d' écrivain après un accident de voiture. Juan Cabo a perdu la mémoire et pour relier sa vie d'aujourd'hui à celle d'hier il n'a qu'un paragraphe écrit dans un carnet et qui débute par cette phrase "Je suis tombé amoureuxd'une femme inconnue". A partir de là,bien évidemment,Cabo va chercher à retrouver cette femme et tenter de savoir où il l'a rencontré. A la clinique on lui a donné un résumé de sa vie. Il est un auteur célèbre, reconnu par ses pairs et couronné de prix.Mais il ne se souvient de rien, même pasde sa vieille domestique Ninfa, taciturne et maternelle. L' un des personnages qui va l'aider est suon éditeur. Un sacré bonhomme. Grand, fort, rieur, aveugle et très manipulateur. A travers, eux, Juan découvre que le soir de l'accident il dînait dans un restaurant un peu particulier où les auteurs amateurs ou non viennent pour écrire. Tout va tourner autour des habitués de cet endroit ou à priori c'est là que l'inconnue à dîner elle aussi. Mais personne ne s'en souvientet tous les écrits qui devraient en parler, l'éludent.On suit cette recherche comme un polar. Maître d'hôtel un peu inquiétant, portrait d'auteurs des plus surprenants, détective spécialisé en enquête littéraire et une jeune femme au prénom prédestiné de Muse qui sert de modèle pour les écrivains. Mensonges, arrangements avec la vérité,assassinats et suicides. Juan Cabo va même se retrouver confronté à un enlèvement c'est lui qui aura la clé pour agir et sauver la femme kidnappée. Je peux vous raconter tout cela.Parce que vous n'aurez de toute façon que des surprises. Qui est qui réellement,qui a vraiment fait quoi. Vous verrez quand vous sortirez du labyrinthe. On est pris par cette histoire, rien ne paraît invraisemblable. Le fantastique fait son apparition très naturellement. L'histoire permet aussi à Somoza de s'interroger sur les liens entre réalité et fiction et sur l'utilité de la littérature, il joue ainsi avec une des œuvres fondatrices, Les métamorphoses d' Ovide. Mais rien de pédant dans ces réflexions et dans ces références. Et nous lecteurs sommes entraînés aussi grâce àl'écriture. Belle,pleine de souffle, poétique, créant images et atmosphères envoûtantes. José Carlos Somoza c'est l'alliance de la puissance des mots et de la force d'une histoire.

Il y a aussi beaucoup d'autres invités dans ce salon : Olivier Bourdeaut, Gaël Faye, Claudie Galley, Andrei Kourkov, Anne B. Ragde et de nombreux auteurs pour la jeunnesse comme Christelle Dabos. Rencontres et discussions pour tout le monde.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.