Jacqueline Pétroz nous présente sa sélection de la semaine des livres de poche.

"Le monde n'a pas de fin" de Bilal Tanweer chez Folio.

Karachi est une ville meurtrie par les attentats multiples liés aux ultra religieux. Dans ce roman Bilal Tanweer rend hommage à ces habitants pris constamment en otage par le pouvoir, les opposants ou les terroristes. Tout se passe après l'explosion d'un bus. Au début on pense à un recueil de nouvelles mais tous les destins se recoupent. Un petit garçon que son père emmène au bord de mer, un vieux poète communiste qui déclame plein de hargne et sous les quolibets, ses œuvres dans un bus, un petit caïd qui se repend et attend la fin du monde qu'un cartomancien lui a annoncé, ici, le temps est ici distendu, c'est plein de bruit, de poussière, de vie mais de vie toujours sous la menace d'un drame. A travers ces destins, Bilal Tanweer nous raconte l'arrivée de la dictature, des islamistes, la fin de l'insouciance, la peur et la suspicion. C'est d'un grand réalisme mêlé de nostalgie. Un très fort moment de lecture.

"Soumission" de Michel Houellebecq sort en poche chez J'ai Lu

Chaque roman de Houellebecq fait beaucoup parler, son style et ses sujets divisent systématiquement. Soumission raconte le parcours d'un homme simple. François fait sa thèse sur Huysmans puis une carrière universitaire tranquille. Jusqu'à l'élection présidentielle de 2022 où le leader musulman est élu président, porté par un mouvement anti-frontiste. François alors se range aux côtés du vainqueur. Alors quand le grand format est sorti, empoignade : Houellebecq est-il un visionnaire, un fabuliste, un provocateur ? D'autant qu'il est sorti au moment de l'attentat contre Charlie Hebdo. Mais comme à chaque fois aussi il faut y voir une satyre. Houellebecq est un romancier et un grand nostalgique du temps d'avant pas une éditorialiste politique. Alors c'est simple pour savoir ce qu'il en est, je vous engage à le lire.

"Affaires sensibles" de Fabrice Drouelle chez Points

Ce sont de grandes affaires qui ont défrayé les chroniques. 40 histoires dont Fabrice nous a donné les clefs ou les énigmes restantes lors de son émission du même titre. L'assassinat du juge Michel, l'affaire Greenpeace, l'affaire Patrick Dills, la candidature de Coluche à la présidentielle de 81. Certes la voix nous manque mais l'écriture rend ces histoires passionnantes. Quand l'histoire éclaire l'actualité c'est à avoir absolument dans sa "pochothèque" et entre les oreilles tous les jours entre 15h et 16h sur France Inter.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.