Viviane Moore signe un thriller historique autour de Vitale Michele II. Dans la Venise Byzantine, en 1162, un meurtre entache le nom du doge. Le récit entoure l'émancipation de la République maritime, jusqu'alors sous la tutelle de Constantinople.

"Les gardiens de la lagune", de Viviane Moore (10/18)
"Les gardiens de la lagune", de Viviane Moore (10/18) © Getty / Reed Kaestner

Le 3 janvier 2019, Viviane Moore, journaliste et romancière publie son nouveau thriller. "Les gardiens de la lagune" appartiennent à une ancienne légende vénitienne selon laquelle un monstre sommeille sous l'archipel.

Le retour des héros

Viviane Moore ramène au cœur de l'action deux protagonistes : Hugues de Tarse et Éleonor de Fierville. 

À la fin de la saga de Tancrède le Normand, les héros se rendent à Venise sur invitation du doge Vitale Michele II. 

Le dernier tome est publié en 2010. Neuf ans plus tard, l'histoire se poursuit. 

Une sombre enquête

Le crime prend place en 1162, quand des ossements découverts sous les décombres d'une église mettent en lumière un sombre passé. 

Des secrets sont révélés, un cadavre est retrouvé et le canal du Rialto se transforme en scène de crime. C'est le début d'une nouvelle enquête.

C'est un roman noir mêlant une histoire d'amour, de jalousie et de haine. Les Vénitiennes se retrouvent au premier plan de cette époque mouvementée marquée par l'émancipation de la République de Venise.

Les gardiens de la lagune est paru en 2019 en roman broché et en format poche chez 10/18.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.