De l'Angleterre des années 30 au Paris des années folles en passant par l'Ukraine : des livres voyageurs pour un bel été.

Commençons par «Le chapitre disparu » de Brigitte Kernel chez J'ai Lu.

En 1926, l'Angleterre retient son souffle, vraiment. Pendant 10 jours Agatha Christie disparaît. La romancière n'a jamais révélé ce qu'elle avait fait. Tout ce que l'on sait c'est que son couple bat de l'aile. A partir de là, Brigitte Kernel qui a mené l'enquête, nous raconte, avec ce qu'elle a réuni d'indices, le plan imaginé par Agatha et sa meilleure amie pour "punir" le mari volage. Agatha Christie du coup devient une femme pleine de doutes, de ressources et de sensualité loin de l'image de vieille dame que l'on a d'elle. C'est drôle, passionnant et touchant.

►►► EN SAVOIR PLUS | "Le chapitre disparu" de Brigitte Kernel aux éditions J'ai Lu.

Restons en Angleterre avec "Belgravia" de Julian Fellowes chez 10/18.

Julian Fellowes est l'auteur de Downton abbey. Ça c'est pour les fan. Belgravia nous emmène à l'époque de Napoléon, à la veille de Waterloo et dans les années qui suivent, dans cette nouvelle société où se côtoient aristocratie et nouveaux riches. Et il n'a pas son pareil pour décortiquer les liens sociaux et intimes à tous les étages de la société. Un gros roman parfait pour l'été.

►►► EN SAVOIR PLUS | "Belgravia" de Julian Fellowes aux éditions 10/18.

Indispensable aussi : "La cache" de Christophe Boltanski chez Folio.

C'est une autobiographie, le journaliste-reporter s'est penché sur l'histoire de sa famille et à l'époque de la guerre où son père, juif converti, pour échapper aux nazis, se cache dans l'appartement. Personnages vrais, fantasques confrontés à la barbarie et qui restent soudés. Un livre finalement plein d'espoir. Le Prix Femina 2015 bien mérité.

►►► EN SAVOIR PLUS | "La cache" de Christophe Boltanski aux éditions Folio.

Continuons le voyage en Ukraine avec "Laitier de nuit" d'Andreï Kourkov chez Liana Levi.

Lire Kourkov c'est un peu entrer dans la 4ème dimension. Un pharmacien de Kiev est assassiné après avoir inventé une boisson faisant oublier sa peur et sa timidité. Nous rencontrons alors une pléiade de personnages attachants et déjantés. Les animaux comme toujours chez Kourkov ont leur part de comportement bizarre. On rit mais cela n'empêche pas la dénonciation de la corruption et le constat de la difficile marche vers la démocratie tout en rendant hommage à ses compatriotes. Un super moment de lecture.

►►► EN SAVOIR PLUS | "Laitier de nuit" d'Andreï Kourkov aux éditions Liana Levi.

Enfin énigme avec un poche un peu plus grand : "La femme aux serpents" de Claude Izner chez 10/18.

On retrouve Jeremy Nelson, jeune pianiste américain passionné de jazz. Après avoir retrouvé Victor Legris à Londres, Jeremy de retour dans le Paris des années folles va mener l’enquête après une série de meurtres avec pour indice sur chaque cadavre une reproduction du portrait de Simonetta Vespucci, modèle entre autres de Botticelli. Les romans des sœurs Izner sont toujours subtilement savants, élégants et passionnants.

►►► EN SAVOIR PLUS | "La femme aux serpents" de Claude Izner aux éditions 10/18.

Et puis sachez que Brigitte Kernel et Christophe Boltanski seront au salon de Saint-Maur en poche tout ce week-end mais aussi Luca Di Fulvio l'auteur du Gang des rêves, Philippe Besson, Joseph Joffo, Bernard Minier, Raphaëlle Giordano, Catherine Poulain en tout 250 auteurs, bref l'endroit où il faut absolument être quand on est lecteur pour se remplir les poches de livres.

Bon été et bonnes lectures.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.