Elle est l'auteure d'un très grand succès "Désorientale", qui sort dans la collection Piccolo chez Liana Levi.

Un homme avec des ânes devant le centre de traitement des gaz de Boland dans la région d'Ahwaz en Iran en 1970
Un homme avec des ânes devant le centre de traitement des gaz de Boland dans la région d'Ahwaz en Iran en 1970 © Getty / Roger Wood / Corbis / VCG

C'est un premier roman réussi. Negar Djavadi a bien écrit un roman même si elle s'est inspirée de sa propre vie. On le lit avec le sentiment d'écouter une amie raconter ses souvenirs d'enfance. Kimia née à Téhéran est arrivée à Paris à l’âge de 10 ans. C'est une jeune femme moderne que l'on rencontre dans la salle d'attente d'un hôpital ou elle se prépare pour une insémination artificielle. Entre stress et joie, elle repense à sa vie et dresse sur 3 générations le portrait de la famille Sadr et bien sûr de l'Iran de ces dernières décennies. "Désorientale" est un roman ou la biographie est pleine de fiction.

"Désorientale" a été primé 20 fois et il est déjà traduit en 6 langues. Et c'est mérité parce que c'est un beau roman à l'écriture fluide, et où l'humour cache le désarroi et les drames.  

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.