Son visage et son accent font partie de l'émission Top chef. Mais Hélène Darroze est avant tout une cheffe cuisinier, une patronne. Celui du Marsan à Paris. C'est aussi, à ses heures perdues (et elles sont rares), une lectrice, une grande amatrice de littérature. De Romain Gary à Delphine de Vigan.

Dans la bibliothèque de la cheffe Hélène Darroze
Dans la bibliothèque de la cheffe Hélène Darroze © Maxppp / PHOTOPQR/LA PROVENCE

Dans son restaurant trône un grand vaisselier. Il expose l'univers de la cheffe cuisinier. Hélène Darroze, membre du jury de Top chef depuis 2015, ouvre les portes de son restaurant et, par la même occasion, de sa bibliothèque. 

Les portes bonheurs

Sur ce vaisselier, il y a des livres donc, parmi lesquels un livre de cuisine de la mère de la cheffe. On y trouve aussi toutes sortes de "talismans", allant des photos de familles aux dessins de ses enfants.

Parmi ces livres "porte-bonheurs", il y a ceux qui l'ont particulièrement marquée, inspiré et ceux sur lesquels elle a travaillé. Au milieu de tout ça, il y a Le Petit Prince.

C'est pour moi un livre emblématique sur une certaine idée de la vie qui me parle.

Reconnecter avec la lecture

Parmi ses premiers souvenirs de lecture, elle se remémore Le choix de Sophie vers l'âge de quinze-seize ans. Selon Hélène Darroze, la lecture est son moment de tranquillité.

Lire c'est à la fois une forme d'éducation et une forme d'apaisement.

En ce moment, ses lectures de chevet l'aident à se "reconnecter" à elle-même. Elle se dit notamment avoir été très touchée par "La Vie devant soi" de Romain Gary.

J'aimerais avoir beaucoup plus de temps pour lire.

Dans la bibliothèque d'Hélène Darroze : 

  • Le petit Prince, d'Antoine de Saint-Exupéry, chez Gallimard jeunesse
  • Le choix de Sophie, de William Styron, chez Gallimard
  • Votre moi sacré. Décider d'être libre, de Wayne W.Dyer chez J'ai Lu. 
  • La vie devant soi, de Romain Gary, chez Folio
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.